Personnel polonais au camp d’entraînement en Espagne. Une raison a décidé. « J’ai entendu toutes sortes d’harmoniques, c’est un non-sens »

Des informations récentes ont été confirmées selon lesquelles l’équipe nationale polonaise ne se préparera pas dans notre pays, mais en Espagne pour le match de qualification pour la Coupe du monde avec Andorre. Le porte-parole de la Fédération polonaise de football, Jakub Kwiatkowski, a évoqué les raisons de cette décision avec « Polsat Sport ».

Les derniers matches des tours qualificatifs pour la Coupe du monde au Qatar sont devant « Biało-Czerwonych ». Déjà une victoire avec Andorre peut assurer à notre équipe une participation aux barrages de mars, même si beaucoup dépend aussi du résultat du match Angleterre – Albanie.

Le reste du texte sous la vidéo

Récemment, des informations ont été diffusées dans les médias selon lesquelles Paulo Sousa souhaitait organiser un camp d’entraînement avant cette rencontre non pas en Pologne, mais en Espagne. C’est ce que confirme Jakub Kwiatkowski, porte-parole de la Fédération polonaise de football.

Dans une interview accordée à Polsat Sport, il a toutefois souligné que cela n’était pas seulement dû aux préférences du sélectionneur, mais surtout pour des raisons logistiques. Il n’y a pas un seul aéroport en Andorre.

Tout d’abord, un voyage en Andorre est un gros challenge logistique et nous le savions depuis plusieurs mois, lorsque nous y étions et visitions le stade, nous avons choisi l’hôtel pour l’équipe. Il n’y a pas d’aéroport là-bas. Le plus proche est à plus de trois heures de bus. Si nous prenons tout le voyage – en commençant par quitter l’hôtel, que nous utilisons habituellement à Varsovie, le transfert à l’aéroport, le vol pour Barcelone et le transfert en autocar, l’aller simple nous prendrait plus de huit heures.n – a déclaré Kwiatkowski.

Il était sage que les joueurs qui s’envolent pour la Pologne pour le camp d’entraînement s’envolent plutôt pour l’Espagne. Nous aurons un centre de formation pour nous-mêmes. Nous y séjournerons du lundi 8 novembre au 11 novembre jusqu’à jeudi. La veille du match, nous irons en car jusqu’en Andorre et cela nous prendra environ deux heures. Nous reviendrons d’Andorre après le match de samedi. Nous nous envolerons pour Varsovie le 13 novembre, où nous préparerons le match contre la Hongrie – ajoutée.

Seules des raisons logistiques ont décidé que nous serions en Espagne, car j’ai également entendu divers sous-textes que le sélectionneur préfère rester dans un pays chaud. C’est de la merde. Nous voulons que les joueurs soient reposés, car ils jouent dans des clubs et nous voulons que ce voyage soit le plus court possible – peu importe où nous jouons – at-il souligné.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.