Piazza Affari en rouge, les comptes soutiennent Mediobanca

La séance de Piazza Affari et des autres bourses européennes se termine en rouge. Malgré le démarrage au-dessus de la parité des indices à Wall Street, portées par des chiffres trimestriels presque toujours meilleurs que le consensus, les listes du Vieux Continent ont préféré la prudence en attendant la réunion de la BCE prévue demain.

Parmi les titres les plus pénalisés du Ftse Mib, qui s’est arrêté à 26 806,19 points (-0,61 %), on retrouve les valeurs bancaires avec -2,44% de BPER Banca, -1,77% de Banco BPM, -1,15% d’Intesa Sanpaolo et -0,64 %. d’UniCrédit.

Clôture légèrement au-dessus de la parité pour Mediobanca (+ 0,1 %) grâce à la publication de données trimestrielles : Piazzetta Cuccia sur les trois premiers mois de l’exercice 2021-2022 a enregistré un bénéfice net de 262 millions, + 31 % par rapport à 12 mois auparavant ( consensus de 225 millions), et un chiffre d’affaires de 706 millions, + 13 % a/a.

Selon les rumeurs, le ministère de l’Économie serait prêt à demander aux autorités européennes une prolongation du calendrier de sortie du capital de Monte dei Paschi di Siena (-1,04%).

La plus mauvaise performance sur le panier des blue chips a été enregistrée par Nexi (-6,64%), pénalisé par le krach du français Worldline après les comptes.

Le retracement du pétrole brut, en futures avec livraison en janvier marque un rouge d’un point et demi de pourcentage à 84,4 dollars le baril, a fait chuter le trio formé par Eni (-0,73%), Tenaris (-1,54 %) et Saipem ( -1,4%, ces derniers attendant les données.

Eni et Point Resources, propriétaires respectivement de 69,85 % et 30,15 % de Vår Energi, ont annoncé leur intention de lancer une revue stratégique concernant la future structure de propriété de la société « afin – comme indiqué dans le communiqué de presse – de poursuivre au mieux manière la croissance future et maximiser la création de valeur ». L’examen examinera diverses alternatives, y compris un éventuel premier appel public à l’épargne en bourse.

Le soutien au Ftse Mib est venu d’Enel et de Terna, qui ont augmenté respectivement de 0,99 et 0,49%. Clôture faible pour Italgas (-0,5%) qui clôture les neuf mois avec un résultat net « ajusté » de 273,6 millions, + 10,5% par rapport à 12 mois plus tôt.

Peu bougé, à 106 points de base, le BTP-Bund au jour du placement des Bots semestriels pour 6 milliards : le rendement s’établit à -0,55%, soit moins de 1 cent par rapport à l’adjudication du mois précédent et un nouveau bas de tous les temps. (en collaboration avec money.it)

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.