Pologne – France. Grand match pour les Polonais. Biało-Czerwoni en demi-finale. amputbol ME

Contrairement au match de mercredi face aux Espagnols, les Polonais n’ont cette fois pas laissé leurs rivaux les surprendre en début de match. Au contraire, à la septième minute, Przemysław Świercz a donné une chance à Kamil Grygiel avec une longue passe, et l’attaquant du Wisła Kraków a marqué le deuxième but du tournoi.

L’avantage des Polonais n’était pas sujet à discussion, et à la fin de la seconde mi-temps Świercz aurait pu donner la deuxième passe décisive. Après la passe du capitaine, Bartosz Łastowski, auteur du centième match de l’équipe, a touché le poteau. Après la pause, Krystian Kapłon a joué une belle action avec Łastowski, mais il a marqué la barre transversale. Les supporters, qui remplissaient le stade de Prądniczanka Kraków, ont attendu le 35e pour le prochain but, lorsque Kamil Grygiel a utilisé la situation seul avec Saliou Sall.

Les Français ont clairement raté Billy Lunaschi, qui a fait une pause pour un excès de cartons jaunes. Les supporters polonais pourront le regarder les 2-3 octobre à Łódź lors des matchs de l’Amp Futbol Ekstraklasa. Lunaschi et d’autres représentants français : Jérôme Raffetto (capitaine de l’équipe nationale) et Mickael Mayalii feront leurs débuts pour Widzew.

Les Polonais, en revanche, éviteront les problèmes des Français, car Jakub Kożuch et Łastowski n’ont pas terminé le match. Tous deux risquaient une pause en demi-finale s’ils voyaient un carton jaune aujourd’hui, mais avec quelques Polonais en tête, l’entraîneur Marek Dragosz les a tous deux changés.

Dans la lutte pour la finale, les Polonais joueront samedi à 15h00 au stade de Cracovie contre les Espagnols, qui ont éliminé en quarts de finale les précédents dauphins européens – les Anglais – aux tirs au but. Le résultat de ce match peut être considéré comme une petite surprise, mais en même temps cela signifie que les Biało-Czerwoni affronteront à nouveau un rival avec lequel ils n’aiment pas jouer. En phase de groupes, ils ont fait match nul 1-1 avec eux et Mariusz Adamczyk s’est blessé. L’attaquant polonais a déjà guéri de sa blessure, mais c’est un autre joueur dont le match avec les Espagnols a coûté sa santé. Lors d’un affrontement antérieur avec eux, lors du match pour la septième place du championnat du monde 2017, une attaque brutale de l’un de ses rivaux a poussé Jakub Kożuch à mettre fin au tournoi à l’hôpital.

La Russie affrontera la Turquie en deuxième demi-finale.

Pologne – France 2 : 0 (1 : 0)

Buts: Kamil Grygiel (7 et 35 ans)

Pologne : Łukasz Miśkiewicz – Kamil Rosiek, Przemysław Świercz, Jakub Kożuch, Krystian Kapłon, Bartosz Łastowski, Kamil Grygiel et Przemysław Fajtanowski, Mariusz Adamczyk, Tomasz Miś, Piotr Mizera

Francja : Kevin Roger – Jérôme Raffeto, Jean-Louis Michaud, Tristan Diaz, Romain Tonchon, Jonathan Caille, Driss Mlahfi oraz Marian Sacacol, Saliou Sall, Mickael Mayali

Angleterre – Espagne 1 : 1, Cap 6 : 7 (0 : 0, 0 : 0)

Buts: Raymond Westbrook (54) – Alberto Pino (61)

Turquie – Irlande 4: 0 (1: 0)

Buts: Rahmi Ozcan (5), Omer Guleryuz (30), Serkan Dereli (46 i 49)

Russie – Italie 2 : 0 (0 : 0)

Buts: Emanuele Padoan (45 – célibataire), Dimitrij Udałow (50)

Matchs pour les places 9-14

Belgique – Géorgie 0 : 8 (0 : 6)

Buts: Ernest Szatwerow (4 i 20), Giorgi Batadze (7), Davit Babucidze (15), Giorgi Uczawa (16), Wasil Mumladze (25 + 3 i 47), Zwiad Dumbadze (37)

Israël – Grèce 1 : 3 (0 : 2)

Buts : Hamze Sleiman (28) – Nikolaos Mademlis (20 et 25), Lazaros Marigkos (43)

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.