Pourquoi Verstappen est le favori pour gagner

20h59

La qualification dans l’analyse

Nous éteignons notre téléscripteur pour aujourd’hui et nous nous référons à nouveau comme le dernier acte officiel à notre grande analyse quotidienne avec Kevin Scheuren et Christian Nimmervoll. Les sujets suivants sont à l’ordre du jour cette fois :

– Pourquoi Verstappen est le favori pour gagner
– Mercedes : « Ne ressens rien d’une mise à jour »
– Court et compact : Alpine, AlphaTauri, McLaren
-Sebastian Vettel et Mick Schumacher
– Voici comment s’est déroulé le vote lors du briefing des pilotes vendredi
– Alonso & Piastri : Est-ce maintenant clair où va le voyage ?
– Questions des membres de la chaîne depuis le chat en direct

La course du dimanche commence à 15h00 et nous vous répondrons bien sûr en temps utile avec un nouveau ticker. Amusez-vous avec notre grande analyse et à bientôt !


20h46

Mercedes : « Pas de bonne réponse »

Et donc une dernière fois de retour aux flèches d’argent. « Les qualifications n’ont pas été faciles aujourd’hui. Nous avons eu du mal avec le rythme sur un tour rapide toute la journée », rapporte Andrew Shovlin.

« Nous avons essayé un certain nombre d’approches hors tour pour placer les pneus dans une fenêtre différente, mais cela ne nous a pas vraiment donné un meilleur rythme global », a-t-il haussé les épaules.

« Nous n’avons pas vraiment de réponse quant à la raison pour laquelle les écarts étaient si grands, mais au moins nous ne sommes pas trop loin sur la grille. Nous espérons un meilleur rythme en course, ce qui est une tendance générale avec notre voiture. . » il se souvient.

Voyons ce qu’il y a dedans demain. Le podium n’est pas si loin…


20h39

Le plus important pour samedi…

… nous avons à nouveau résumé cela dans une série de photos séparée pour vous aujourd’hui. Le moyen le plus rapide de rattraper son retard à la fin de la journée !


Galerie photos : Formule 1 2022 au Castellet : Le plus important du samedi


20h31

Magnussen : N’a roulé en Q2 que pour le plaisir

Le Danois révèle: « Le plan était d’aider Mick avec le sillage. Mais il n’a pas atteint la Q2. Mais nous avions déjà prévu de chasser, alors nous l’avons fait, même si cela n’avait aucun sens. »

Parce qu’il savait qu’il n’aurait aucune chance dans le duel privé contre Sainz pour la P19 de toute façon. « C’était juste amusant avec une voiture rapide », sourit Magnussen, qui est même passé en Q3.

Mais ensuite, il ne conduisait plus vraiment.


20h21

Red Bull espère un avantage tactique

« Nous avons les deux voitures devant », rappelle le patron de l’équipe Christian Horner et explique : « C’est deux contre un, ce qui est toujours une dynamique avantageuse stratégiquement. Et la stratégie peut jouer un rôle décisif sur cette piste. »

« Le facteur décisif sera la tenue des pneus avant demain dans ces longs virages comme 11 et 12 et dans le premier secteur », prédit-il. Parce que plus récemment en Autriche, Red Bull était désavantagé par rapport à Ferrari en matière de pneus.

Pour ce week-end, cependant, on est connu pour être plus confiant. Et puis il y a l’avantage numérique qui pourrait coincer stratégiquement Ferrari…


20h12

16. Pôle pour Leclerc

Le Monégasque décroche aujourd’hui sa 16e pole position en Formule 1. Il a égalé Stirling Moss, Felipe Massa et – attention – Max Verstappen !

C’est assez remarquable quand on sait que le champion du monde en titre est venu en Formule 1 trois ans avant Leclerc.

Mais surtout cette année, Leclerc s’est montré à plusieurs reprises comme un « monstre des qualifications ». Au fait, l’expert Karun Chandhok explique pourquoi il en est ainsi ici !


20h03

Regardez la Formule 1 avec des amis : The Watchalong !

Vous connaissez déjà nos flux en direct avec les analyses de la journée d’entraînement, de qualification ou de course respective. Maintenant nous pouvons sur la chaîne YouTube de Formel1.de aussi l’occasion de regarder les courses ensemble, « entre amis » en quelque sorte !

Notre hôte Kevin Scheuren et le producteur vidéo Daniel Windolph reçu le dimanche à partir de 14h30 pour la veilleavec un chat en direct librement accessible à tous les utilisateurs pour pouvoir également discuter de la course.

Chaque fois qu’il y a des nouvelles ou des analyses brûlantes, notre rédacteur en chef Christian Nimmervoll ou notre gourou des données Kevin Hermann se joignent aux dernières évaluations.

Les deux vous expliquent dans le flux en direct comment vous synchronisez le tout avec votre image TV. Ensuite, vous pouvez désactiver le commentaire, dont vous n’avez peut-être jamais été aussi excité de toute façon – et écouter à la place notre audio avec les images originales !

Et n’oubliez pas: Dans moins d’une demi-heure, Kevin et Christian seront également en contact en direct avec leur analyse quotidienne !


19h55

En parlant de Schumacher…

L’Allemand a été battu par son coéquipier en qualifications pour la septième fois consécutive aujourd’hui. Aucun autre pilote n’a actuellement une aussi longue série négative. De son point de vue, le duel de qualification global contre Magnussen est de 2h10.

C’est aussi le pire record à cet égard. Seuls Sainz et Ricciardo ont également 2h10 de retard sur leurs coéquipiers respectifs. L’aperçu de tous les duels de qualification, de sprint et de course en 2022 se trouve ici !


19h48

Schumacher : Plein risque demain ?

S’il veut remonter de la 17e place, il devra probablement prendre quelques risques demain. Cependant, il se souvient de la course hongroise de la semaine prochaine et déclare : « Nous voulons y arriver en un seul morceau. »

Il ne devrait donc pas y avoir d’actions hara-kiri. Il s’agit plutôt de conduire « intelligemment ». « Parce qu’avec des courses intelligentes, nous protégerons nos pneus et, espérons-le, nous pourrons dépasser », a déclaré Schumacher.

« Le delta du DRS est assez grand, donc nous devrions être capables de dépasser quand nous entrerons dans le DRS », explique-t-il avec optimisme. Voyons s’il marque toujours les points pour la troisième fois consécutive.


19h39

Ocon : « Une terrible séance de qualification »

Gasly a déjà été éliminé en Q1 et le deuxième Français a également été rattrapé en Q2. « C’était clairement une qualification décevante », a déclaré Ocon, qui prendra le départ de la course en P10 demain. C’était même « une terrible qualification », ajoute-t-il.

« La voiture a le potentiel pour la sixième ou la septième place », dit-il. Cela a également été démontré par mon coéquipier aujourd’hui. « Nous ne sommes pas satisfaits, mais nous avons du mal avec une voiture très irrégulière », rapporte-t-il. C’est le cas depuis quelques courses.

« Il est difficile de résoudre ce problème, mais c’est certainement un problème fondamental que nous devons trouver », dit-il. Parce que la performance était récemment « une montagne russe ». Et cela ne devrait pas être le cas.


19h30

Mercedes ne comprend pas le décalage

Dans sa tournée médiatique, Toto Wolff a de nouveau parlé du gros déficit d’aujourd’hui. « On ne comprend pas ce qui a mal tourné », admet le patron de l’équipe, qui explique qu’il n’y a tout simplement « pas eu de performance ».

« Si vous m’aviez dit qu’on finirait par avoir entre 7 dixièmes et 1,1 seconde de retard, ce serait une petite claque », avoue-t-il, révélant que toutes sortes de choses ont été tentées.

Ils ont expérimenté avec l’aileron arrière et aussi avec les températures des pneus. Mais aucune solution n’a pu être trouvée. « La voiture est sur les nerfs », admet-il, expliquant que vous ne comprenez pas où se trouve cette « différence super subtile ».


19h22

Alfa Romeo rate encore la Q3

Pour la deuxième fois consécutive, l’équipe Sauber a raté Q3 avec les deux voitures. « C’était une bonne séance », confie tout de même Bottas, expliquant qu’il a « de belles opportunités » dès demain P11.

« J’espère que nous pourrons faire un pas en avant dans le rythme de la course demain », déclare le Finlandais, qui a au moins atteint la Q2. Pour Zhou, P18 était la fin de la journée après la première séance de qualification.

« Je m’attendais définitivement à plus », admet le Chinois et rapporte : « J’ai eu des problèmes d’équilibre toute la séance. » Il avait trop peu d’adhérence et n’arrivait tout simplement pas à faire un tour propre.

« De plus, lors de ma première tentative, j’ai commis des erreurs dans le deuxième secteur et dans le second, j’ai failli perdre la voiture au virage 6 », admet-il. Néanmoins, l’objectif de demain est toujours de finir dans les points.

Assez ambitieux à partir de P16.


19h14

Ricciardo: Erreurs lors de la dernière manche Q2

Alors que Norris est entré dans le top 5 aujourd’hui, Ricciardo a déjà été éliminé en Q2. « Je pense qu’il a perdu un ou deux dixièmes dans le premier secteur, ce qui lui manquait ensuite pour se rendre en Quali 3 », rapporte le patron de l’équipe Andreas Seidl sur ‘Sky’.

« Il a fait une petite erreur, virage 3, 4, et quand c’est si proche, ce n’est malheureusement pas suffisant si le tour n’est pas parfait », explique-t-il. « Néanmoins, à cause des pénalités, on part neuvième avec Daniel », se souvient-il.

« J’espère que nous aurons le rythme dans la course de demain, donc je pense que nous sommes en bonne position pour marquer des points avec les deux voitures », a déclaré Seidl.


19h05

Williams: Le vent était à blâmer

Dernière place aujourd’hui pour le Canadien, qui rapporte : « On aurait fait la Q2 c’est sûr, mais le vent s’est levé dans mon dernier tour et j’ai perdu beaucoup de temps. » Selon sa propre déclaration, il aurait été « environ huit dixièmes » plus rapide.

En fait, cela aurait facilement suffi pour Q2. Mais après la chicane, il perdait tout le temps. « J’ai perdu toute adhérence. Le rythme était dans la voiture », dit-il avec colère. Son coéquipier Albon confirme qu’il a lui aussi eu du mal avec le vent.

Historiquement, la Williams a toujours été une voiture vulnérable au vent. Cela ne semble pas non plus avoir changé en 2022. Albon et Latifi partiront respectivement de P13 et P18 demain.


18h57

Balade : le trafic coûte de l’espace au 2e trimestre

Le Canadien a abandonné en Q1 pour la septième fois consécutive aujourd’hui. Il rapporte qu’il avait du trafic dans le dernier secteur lors de sa dernière tentative. « Cela m’a définitivement coûté une place en Q2 aujourd’hui », dit-il avec colère.

« Mon tour de piste a également été un peu affecté, donc beaucoup plus aurait pu être fait dans le premier secteur », a déclaré Stroll. Au moins, les longs runs de vendredi étaient bons et vous pouvez doubler au Castellet.

« Il y a donc encore une chance demain », dit-il avec optimisme. En raison des pénalités, il prendra le départ de la course en P15.


18h49

Alonso : McLaren est trop rapide aujourd’hui

La 7e place ne sonne pas trop mal, mais l’Espagnol admet : « Pour être honnête, nous sommes venus ici après Silverstone et l’Autriche avec de grandes attentes. Nous pensions pouvoir être devant au milieu de terrain. »

La réalité est cependant différente, car McLaren et AlphaTauri sont devenus plus forts grâce aux mises à jour. Norris était une bonne demi-seconde plus rapide en Q3 aujourd’hui et, selon Alonso, était « inatteignable » pour Alpine.

« J’espère que nous pourrons le défier demain », a déclaré l’Espagnol. Sinon, ce serait extrêmement ennuyeux si Alpine devait se replier à la course à domicile de toutes les places. Son coéquipier Ocon prendra le départ de la course en P10.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.