Rêve des demi-finales : les femmes du DHB veulent briller – actualités sportives sur le hockey sur glace, les sports d’hiver et plus encore

Depuis qu’ils ont remporté le bronze à la Coupe du monde 2007, les handballeurs allemands attendent une médaille dans un tournoi majeur. Cette période sèche devrait se terminer à l’EM – même si la sélection DHB ne fait pas partie des favorites.

Malgré la répétition générale cahoteuse contre la Roumanie, les handballeuses allemandes se sont rendues au Championnat d’Europe avec beaucoup d’enthousiasme et d’anticipation. Lors de la phase finale en Slovénie, Macédoine du Nord et Monténégro, qui débute ce vendredi, la sélection DHB veut enfin faire une percée internationale et, pour la première fois depuis la quatrième place aux Championnats d’Europe en 2008, vouloir s’impliquer dans la médaille. combat d’un grand tournoi.

« Nous avons eu de bons résultats ces dernières années. L’objectif est de faire mieux et d’atteindre les demi-finales », a déclaré la co-capitaine Emily Bölk de l’agence de presse allemande avant de partir pour le tour préliminaire de Podgorica. Et l’entraîneur national Markus Gaugisch, qui n’a succédé à Henk Groener qu’en avril de cette année, a confirmé avant ses débuts en Championnat d’Europe : « L’équipe est très motivée. Bien sûr, nous voulons franchir cette étape, qui vient d’être ratée ces derniers temps. » ans. Mais il n’y a aucune garantie.

« La soif de succès est très grande »

L’entraîneur et ses protégés espèrent secrètement la première médaille allemande dans une grande épreuve depuis le bronze à la Coupe du monde il y a 15 ans. « C’est le grand rêve. La soif de succès est très grande », a déclaré Bölk. Cependant, la route pour y arriver sera difficile.

Au début du tour préliminaire, l’équipe allemande rencontre la Pologne samedi. Puis dans le groupe D contre les coorganisateurs du Monténégro et enfin contre l’Espagne, quatrième de la Coupe du monde. Au tour principal, qui est atteint par les trois meilleures équipes de chaque groupe, les champions olympiques de France, les anciens champions du monde des Pays-Bas, la Macédoine du Nord et la Roumanie sont des adversaires potentiels dans la lutte pour les deux premières places.

Gaugisch, qui doit se passer de quelques vedettes comme les blessées Alicia Stolle, Amelie Berger et Antje Döll, est néanmoins confiant. « Il sera crucial de garder la tête froide dans les moments chauds sans se décourager. L’expérience internationale que de nombreux joueurs ont déjà aidera », a déclaré le joueur de 48 ans.

L’équipe aborde le tournoi avec confiance

lire aussi

Tournoi dans trois pays

Mode, favoris, salles : voici comment fonctionne le championnat de handball féminin

Après tout, six des 16 joueurs de l’équipe du Championnat d’Europe jouent à l’étranger. Il y a aussi un trio des champions allemands et vainqueurs de la Ligue européenne SG BBM Bietigheim, qui sont défiés en Ligue des champions chaque semaine. « Nous avons des joueurs qui ont progressé petit à petit et nous n’avons pas à avoir peur », a déclaré Gaugisch. De son point de vue, il est important « que chaque joueur qui est dans l’assiette sache quoi faire ».

L’équipe aborde également la tâche avec confiance. « Je pense que nous sommes bien préparés. Tout le monde est excité pour le premier match », a déclaré la co-capitaine Alina Grijseels. Lors de la victoire de 29:29 contre la Roumanie lors du dernier test du Championnat d’Europe mercredi soir, le joueur de la zone arrière du Borussia Dortmund a été très précis avec huit buts.

Le débat sur les allégations a éclipsé la préparation

Une bonne performance sportive aux Championnats d’Europe ferait également du bien à l’Association allemande de handball. L’association, qui a initié quelques mesures pour promouvoir davantage le handball féminin, a récemment été critiquée pour son comportement hésitant par le passé sur le sujet des violences psychologiques.

Le débat sur les graves allégations contre l’ancien entraîneur des jeunes de la Bundesliga et du DHB André Fuhr avait partiellement recouvert la préparation de l’équipe nationale pour le Championnat d’Europe. « Il est important que les clubs, la ligue et l’association poursuivent maintenant un examen approfondi et voient quelles sont les possibilités d’amélioration. En tant que porte-parole des athlètes, j’essaie de donner mon avis », a déclaré Bölk à propos de la cause.

Dans les prochains jours, cependant, elle et ses coéquipières se concentreront exclusivement sur le tournoi du Championnat d’Europe. « J’espère que l’équipe sera capable de performer à 100% », a déclaré Gaugisch. « Maintenant, nous devons nous assurer que nous nous régénérons bien et ensuite nous serons prêts pour samedi. L’anticipation est méga! »

© dpa-infocom, dpa:221103-99-369819/3

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *