Revers pour Zverev et l’équipe de la Coupe Davis : « Être une pom-pom girl »

Alexander Zverev a été sévèrement puni pour avoir été trop ambitieux et est à nouveau contraint de faire une pause plus longue dans le tennis. Au lieu de faire son retour dans le tour intermédiaire de la Coupe Davis à Hambourg cette semaine comme prévu, le champion olympique est condamné à regarder en raison d’une nouvelle blessure.

Le joueur de 25 ans a déclaré à Hambourg qu’il avait contracté un œdème osseux au pied lors de son entraînement intensif. La guérison n’est « pas une question de jours, mais de semaines et de mois ».

Zverev: « Il encouragera l’équipe depuis le banc »

Il existe un risque que les os du pied se brisent lors de l’utilisation. « Alors j’aurais beaucoup de problèmes pour ma carrière et pendant très longtemps », a déclaré Zverev. En raison de la douleur au pied, il était récemment incapable de vraiment marcher ou de marcher. « Bien sûr, je suis déçu, mais je ne peux rien faire. » Il va maintenant encourager l’équipe depuis le banc. Son nouveau rôle : « Je serai une pom-pom girl dans le meilleur sens du terme. »

C’était différent : en demi-finale de Roland-Garros le 3 juin, il s’est tordu la cheville contre Rafael Nadal et s’est déchiré les trois ligaments latéraux de la cheville droite. Les médecins lui avaient dit qu’il lui faudrait quatre mois pour revenir sur le terrain. La guérison a été plus rapide.

L’US Open est arrivé trop tôt pour le retour, la Coupe Davis dans sa ville natale de Hambourg était le nouvel objectif. Sa blessure a guéri, a déclaré Zverev. Mais: « Je me suis trop entraîné. » Cela a conduit à la nouvelle blessure.

Le chef d’équipe Kohlmann a nommé Hanfmann

« Ce fut un choc pour nous tous », a déclaré le patron de l’équipe, Michael Kohlmann, alors à l’entraînement dimanche. « Cela a pris du temps. On ne s’en débarrasse pas si facilement. » Néanmoins, il a dû réagir et a nommé Yannick Hanfmann. Le joueur de 30 ans voulait jouer dans un tournoi Challenger à Szczecin cette semaine.

Malgré l’échec de leur numéro un, l’équipe allemande était confiante avant les matchs contre la France mercredi, contre la Belgique vendredi et contre l’Australie dimanche (DAZN et ServusTV) – même si cela sonnait comme de l’optimisme. « J’y crois et je suis convaincu que nous sommes assez bons pour nous qualifier pour le prochain tour », a déclaré Kohlmann. « Nous voulons toujours réussir. »

Le prochain tour est la finale à Malaga du 22 au 27 novembre. Les gagnants des première et deuxième places des quatre groupes s’y rendent. Le nouveau numéro un de l’équipe est désormais Jan-Lennard Struff. « Mon rôle n’a pas changé », a-t-il déclaré. « Nous mettrons les gaz dès le départ. Nous avons une bonne équipe. » Au moins, les hôtes ont la pom-pom girl la plus célèbre.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.