Sport local Basketball en France Coup double pour l’IG de Strasbourg à Noël News de l’Ortenau

Après la défaite 71-89 lors du match insensé de la Ligue des champions mercredi en Hongrie, Strasbourg est défié en championnat vendredi à Blois et lundi à domicile contre Boulogne-Levallois.

Lors du dernier match de groupe sans signification de la Basketball Champions League (BCL), Straßburg IG a subi une nette défaite de 71:89 contre le multiple champion hongrois Falco Szombathely mercredi soir, mais s’est tout de même qualifié en tant que vainqueur de groupe directement dans la deuxième phase de groupe du top 16. équipes. Au vu des deux matches de championnat difficiles autour de Noël, l’entraîneur Luca Banchi a laissé au repos Paul Lacombe, légèrement blessé, mais la nouvelle recrue Rodions Kurucs a fait des débuts prometteurs et a été le meilleur marqueur de son équipe avec 14 points. Banchi a offert à ses cinq jeunes joueurs Beaufort, Pietrus, Belle, Ilvovskiy et Correa un total de 56 minutes de jeu, qui l’ont récompensé de 19 points pour cette confiance.

Bon départ

SIG a bien commencé, la nouvelle recrue Rodions Kurucs et son coéquipier de l’équipe nationale lettone Kaspers Berzins ont marqué onze points pour leur donner une avance de 16:9 après cinq minutes, que DeAndre Lansdowne a pu prolonger à 19:11 (7e). Mais les hôtes se sont battus pour revenir dans le match et sont entrés dans le deuxième quart-temps avec une avance étroite de 24:23, où les jeunes joueurs prometteurs se sont bien présentés et SIG a pu reprendre la tête avec 31:28 (12e ). Un match au niveau des yeux a suivi avec des avances en constante évolution jusqu’au score de 42:42 à la mi-temps.

Inconvénients du rebond

Après le changement de côté, les hôtes se sont renforcés et Strasbourg n’a tout simplement pas pu suivre en termes de personnel. Après une course de 13:0 et une avance de 55:44, les Hongrois ont dominé le ballon et leurs adversaires, et Szombathely avait un énorme avantage, notamment au rebond. Les hôtes sont entrés dans la section finale avec une nette avance de 70:52, où ils ont temporairement prolongé l’avance à plus de 20 points. SIG s’est de nouveau retenu dans la phase finale, mais n’a finalement pu réduire l’écart qu’à 71:89.

– Publicité –

Points SIG : 14 Kurucs, 13 Berzins, 12 Beaufort, 10 Lansdowne, 8 Cavaliere, 4 Pietrus, 4 Massa, 3 Keene, 2 Belle, 1 Ilkovsky, 0 Maille, 0 Correa.

Seulement 48 heures après le match à l’extérieur en Hongrie, Straßburg IG doit jouer en championnat de France professionnelle à 20 heures ce vendredi soir à l’ADA Blois. L’équipe promue a commencé la saison de manière sensationnelle avec quatre victoires consécutives, mais a subi huit défaites au cours des neuf matchs suivants et a maintenant glissé à la 14e place du tableau.

Wembayana en bref

Le lundi soir à 20h SIG accueille ensuite Boulogne-Levallois deuxième avec l’entraîneur SIG de longue date Vincent Collet. Le club de la capitale est désormais sous les projecteurs du monde entier grâce à son talent de 18 ans Victor Wembayana. Le Wembayana de 221 centimètres de haut est échangé comme le choix numéro 1 lors du prochain repêchage de la NBA. La hype aux USA est désormais si grande que la ligue professionnelle nord-américaine diffuse tous les matchs de Boulogne-Levallois en direct aux USA. Wembayana, qui est récemment devenu le premier Français à marquer plus de 30 points lors de trois matchs consécutifs en championnat, est extrêmement recherché. Le match de lundi soir à Strasbourg affiche également complet depuis des semaines.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *