Succès obligatoire: BVB contre les outsiders Copenhague requis – actualités sportives sur le hockey sur glace, les sports d’hiver et plus encore

À un nouveau. Après le début de saison embarrassant de la saison dernière, le Borussia Dortmund veut à nouveau faire la une des journaux plus positifs en Ligue des champions.

Condamné à gagner : le calendrier de la Ligue des champions est fixé Borussia Dortmund sous la pression précoce de réussir. Après tout, le deuxième de la Bundesliga rencontre le FC Copenhague à domicile lors du premier match de groupe et donc l’adversaire supposé le plus facile.

C’est pourquoi le directeur sportif Sebastian Kehl a donné la direction avant le duel avec les champions danois le 6 septembre (18h45 / Amazon Prime Video) : « Si on veut passer la phase de poules, il faut gagner le match d’entrée. Après ça nous sommes à deux matches à l’extérieur à Manchester City et le Sevilla FC est sous pression. »

Les points contre Copenhague sont fermement prévus

Compte tenu des tâches délicates pour l’aspirant au titre d’Angleterre (14 septembre) pour les anciens professionnels du BVB Erling Haaland, Ilkay Gündogan et Manuel Akanji et pour l’ancien vainqueur de la série de la Coupe UEFA d’Espagne (5 octobre), les points contre Copenhague sont fermement prévu. « Nous sommes favoris contre le FC Copenhague et nous devrions remporter deux victoires », a commenté le nouveau venu Salih Özcan dans le « Ruhr Nachrichten ».

Une fin précoce comme la saison dernière, quand le BVB a échoué dans un groupe plutôt facile à l’Ajax Amsterdam et au Sporting Lisbonne, est à éviter à tout prix. L’entraîneur Edin Terzic est optimiste sur le fait que le Borussia peaufinera l’image récemment égratignée en Europe : « Nous voulons vraiment faire mieux. Je pense que nous montrons un bien meilleur visage. »

« Nous sommes sur la bonne voie »

Pour le plus grand plaisir du professeur de football, son équipe semble être de retour sur la bonne voie à temps pour le début de la première classe. Deux victoires serrées mais bien méritées 1-0 au Hertha BSC et à Hoffenheim ont dissipé la frustration suscitée par le black-out historique de dernière minute contre Brême (2-3). « Nous sommes sur la bonne voie pour devenir une très bonne équipe », a déclaré Terzic le week-end dernier. Le capitaine Marco Reus le voit de la même manière : « Il est important pour nous de continuer là où nous nous sommes arrêtés lors des deux derniers matchs. »

lire aussi

Bundesliga vendredi

Le BVB prend la tête du classement avec une victoire à domicile contre Hoffenheim

Les Danois, qui ont battu de justesse les représentants turcs de Trabzonspor (2-1/0-0) en playoffs, devraient être battus avec une puissance offensive similaire à celle de la première mi-temps face à Hoffenheim. Mais le manque de personnel sur les flancs offensifs pourrait compliquer le projet. Jamie Bynoe-Gittens, qui s’est luxé l’épaule contre Hoffenheim, sera absent. De plus, le recours à Donyell Malen et Karim Adeyemi est peu probable. Les deux pros ont raté la dernière séance d’entraînement lundi après-midi.

Les places debout sont à nouveau autorisées pour la première fois

La tribune sud pourrait contribuer à la victoire espérée sur les Danois. Pour la première fois depuis la fin des années 1990, les places debout sont à nouveau autorisées dans les matchs de la Ligue des champions. Par conséquent, la tribune sud n’a pas besoin d’être assise. Cela augmente la capacité de spectateurs du stade au niveau de la Bundesliga de plus de 80 000. « Cela fait une nette différence. Nous sommes tous très heureux que tout le mur jaune soit là. J’espère que ce sera un spectacle », s’est enthousiasmé Reus.

Indépendamment du soutien plus important, la tâche contre Copenhague semble résoluble. Malgré toute la fierté suscitée par la première participation à la Ligue des champions en six ans, la bonne humeur des Danois a souffert ces derniers temps. Après quatre défaites lors des huit premiers matchs, l’équipe de l’entraîneur Jess Thorup accuse déjà un sérieux retard dans la lutte pour défendre avec succès son titre à la sixième place.

La répétition générale du match à Dortmund s’est plutôt mal déroulée malgré une victoire 1-0 sur Silkeborg. « Tout n’était pas parfait, mais le plus important était les trois points qui nous donnent confiance en nous et conviction », a déclaré Thorup, ancien professionnel du KFC Uerdingen, cité par « Kicker » (lundi).

Les compos attendues :

Borussia Dortmund : Kobel – Meunier, Hummels, Schlotterbeck, Guerreiro – Bellingham, Özcan – Brandt, Reus, Hazard – Modeste

FC Copenhague : Ryan – Diks, Khocholava, Vavro, Kristiansen – Zeca, Falk – Haraldsson, Claesson, Daramy – Cornelius

Arbitre : François Letexier (France)

© dpa-infocom, dpa:220905-99-636584/7

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.