Télévision : Dagmar Berghoff fête ses 80 ans – divertissement

Elle a été choisie par le porte-parole en chef de l’époque, Karl-Heinz Köpcke (1922-1991). Il était également juste à côté d’elle lorsqu’elle est apparue pour la première fois dans l’édition de 20 heures. « Je pensais qu’ils procédaient toujours de cette façon. Mais il voulait probablement dire qu’en tant que femme, je pourrais perdre mon sang-froid et m’effondrer », se souvient Berghoff avec un sourire. En tant que femme de quota, elle n’a jamais eu l’impression que le mot n’existait pas encore. « J’ai été un peu prise pour une pionnière par les féministes. Mais cela n’a jamais été mon intention. On m’a seulement proposé un super travail – et je l’ai fait. » Néanmoins, la femme, qui a épousé le médecin Peter Matthaes à 47 ans, se voit du côté des militantes des droits des femmes – mais plutôt détendue.

D’abord un lapsus, puis un éclat de rire

Un lapsus de Berghoff est devenu légendaire en 1988 : le prétendu championnat de tennis « WC » à Dallas, que Boris Becker a remporté – à la place du WTC. Sur quoi l’orateur a eu un éclat de rire. Berghoff, qui avait été promue porte-parole en chef, a mis fin à son travail au « Tagesschau » à sa propre demande à la fin du millénaire. « J’envisageais le numéro du Nouvel An 1999 pour ça », a-t-elle déclaré à dpa. Elle voulait avoir plus de temps pour son mari, qui avait pris sa retraite. Malheureusement, Matthaes est décédé un an plus tard.

Berghoff vit ici et maintenant. Elle aime cultiver le beau côté de la vie avec ses amis : sortir manger, visiter des musées d’art, voyager – comme en France. Malheureusement, rien de plus ne peut sortir du projet de créer une colocation pour personnes âgées, car beaucoup de ses amis sont morts jeunes. Elle se consacre quotidiennement aux médias – mais de manière sélective afin de ne pas être exposée au déluge d’informations d’aujourd’hui. Le travail fait toujours partie de sa vie. Elle vient de terminer des lectures et d’autres rendez-vous avec son livre actuel. Il y a aussi une apparition dans le talk-show du MDR « Riverboat » le 5 février.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *