Titre européen à quatre et trio de sprint

Les cyclistes sur piste allemands ont remporté deux médailles d’or avec la puissance féminine. Devant l’équipe de sprint, le succès garanti à quatre a été un moment fort – et des sentiments mitigés pour Lisa Brennauer.

Lisa Klein (gd), Lisa Brennauer, Mieke Kröger et Franziska Brausse sont heureuses de leurs médailles d’or lors de la cérémonie de remise des prix. (Image : dpa)
(Photo : Soeren Stache/dpa)

Munich – Les quatre femmes d’or ont d’abord poursuivi leur série de victoires, puis les sprinteurs ont également remporté le titre : les cyclistes sur piste allemandes ont célébré des débuts brillants aux Championnats d’Europe à Munich.

Pour dire au revoir à Lisa Brennauer, le quatuor champion olympique et champion du monde avec Franziska Brauße (Öschelbronn), Lisa Klein (Erfurt) et Mieke Kröger (Bielefeld) a défendu son titre sur 4000 mètres. Ensuite, les sprinteuses Emma Hinze (Cottbus), Pauline Grabosch (Chemnitz) et Lea Sophie Friedrich (Cottbus) ont également chassé l’or en équipe sur la piste de 200 mètres.

Dans une finale enlevante, le quatuor allemand a battu l’Italie en 4:10.872 minutes avec une marge de 0,699 seconde après avoir parfois été à plus d’une seconde derrière. « Notre entraîneur national est devenu de plus en plus fort, n’a pas annoncé les temps au tour comme nous en avons l’habitude, mais a juste crié, nous savions que nous étions en retard et devions intensifier notre jeu pour gagner cette chose », a rapporté Brausse.

Grande victoire devant un public local

Poussés par le public enthousiaste dans les tribunes bondées, les champions olympiques ont parcouru un dernier kilomètre irrésistible et ont poursuivi leur série de victoires. « C’est juste amusant de gagner. Vous appréciez la victoire et cela a été durement disputé sur une piste super dure. C’est toujours très spécial devant un public local », a déclaré Klein.

Pour Lisa Brennauer, qui a mis fin à sa carrière après le Championnat d’Europe, le titre était particulièrement important. « Pour moi, c’est la dernière compétition de la constellation. Un œil rieur et un œil qui pleure que nous avons pu récupérer aujourd’hui encore en équipe. C’était une finition très spéciale pour moi », a déclaré le joueur de 34 ans.

En demi-finale, les champions du monde et détenteurs du record du monde se sont imposés face à la Grande-Bretagne. Les Britanniques ont perdu la petite finale contre la France.

Seulement environ 45 minutes plus tard, les sprinteurs du Bund Deutscher Fahrrad (BDR) étaient également imbattables. Les médaillés d’argent olympiques de Tokyo et champions du monde ont battu le trio des Pays-Bas en 38,061 secondes. Les Polonais ont assuré la troisième place en battant la France dans la petite finale. « Trois fois, c’était plein gaz », a déclaré Emma Hinze à propos de la tactique de la finale et des rondes préliminaires. « Nous avons tiré le meilleur parti de nos compétences. Maintenant, nous avons non seulement les rayures arc-en-ciel, mais aussi les étoiles sur nos poitrines et je pense que nous pouvons en être très fiers », a déclaré Pauline Grabosch.

© dpa-infocom, dpa:220812-99-366626/5

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.