Tour de France: Nairo Quintana devance le TAS après sa disqualification L’actualité cycliste

Le cycliste professionnel Nairo Quintana passe devant le TAS en raison de sa disqualification ultérieure du Tour de France. Cela a été confirmé jeudi par le Tribunal international du sport. « Pour le moment, il n’est pas possible de prévoir quand la décision finale sera annoncée », a déclaré le TAS.

Quintana, 32 ans, a été disqualifié le 17 août après avoir terminé sixième du Tour. Selon l’association mondiale UCI, il a été découvert qu’il avait du tramadol dans deux échantillons de sang prélevés lors du Tour de France. La prise d’analgésique est interdite par les règles de l’UCI.

Quintana non verrouillé

Quintana s’est alors battu. Il s’est dit « surpris » par la décision de l’UCI et a déclaré qu’il « ne savait rien de la prise de cette substance », qu’il n’avait « jamais prise auparavant ». « Nous enquêtons sur la procédure avec mon équipe juridique », écrit le Colombien, qui a alors décidé de ne pas débuter à la Vuelta.

L’association mondiale a clairement indiqué qu’il ne s’agissait pas d’une violation des règles antidopage. Quintana n’a pas été banni car c’était sa première infraction aux règles de l’UCI. La Fédération mondiale a interdit l’utilisation du tramadol depuis le 1er mars 2019.

SID

Toutes les autres nouvelles importantes du monde du sport peuvent être trouvées dans la mise à jour des nouvelles.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.