Trois morts et plusieurs blessés après des coups de feu devant le centre culturel kuronien

à partir de la rédaction de BZ

Selon le parquet, au moins deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées dans des coups de feu tirés dans la capitale française Paris. Deux des blessés sont donc en danger de mort. Dans un premier temps, le parquet avait fait état de deux décès.

Selon la police, un homme armé (69 ans) – le tireur présumé – a été arrêté. Il est en garde à vue. Son identité est actuellement en cours de vérification.

Comment « Le Parisienrapporté, l’agresseur n’a été libéré de prison que le 12 décembre. Il avait déjà tenté deux meurtres au cours des dernières années. En 2021, il a fait irruption dans un camp de réfugiés avec un sabre. Deux migrants ont été blessés.

Selon des informations officielles, il aurait été surveillé par les autorités ; Il lui était interdit de posséder des armes.

Comme le rapporte BFMTV, l’auteur présumé a tiré dans une rue du 10e arrondissement autour de lui-même. La police a recommandé d’éviter temporairement la zone et de « laisser les services d’urgence intervenir ».

C’est ici que vous trouverez le contenu de Twitter

Afin d’interagir avec ou d’afficher le contenu des réseaux sociaux, nous avons besoin de votre consentement.

Selon des témoins, un homme a reçu une balle dans le mollet alors qu’il était assis dans un salon de coiffure. Il a été pris en charge par les secours. Un commerçant a déclaré à l’agence de presse AFP: « Il y a eu sept ou huit coups de feu, c’est la panique. »

L’incident s’est produit près d’un centre kurde rue d’Enghien, rapporte encore BFMTV. La scène du crime se trouve dans une petite rue avec de nombreux restaurants, non loin des grands boulevards avec leurs grands magasins bien connus.

On ne sait rien sur le mobile du crime pour le moment.

C’est ici que vous trouverez le contenu de Twitter

Afin d’interagir avec ou d’afficher le contenu des réseaux sociaux, nous avons besoin de votre consentement.

Emmanuel Grégoire, le premier adjoint au maire de Paris, a remercié la police pour sa « rapidité d’action ». Il a indiqué sur Twitter qu’il était en contact avec la préfecture de police et le parquet « pour comprendre ce qui s’est passé ».

Grégoire a exprimé ses condoléances aux familles des victimes et témoins du crime. Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé qu’il se rendrait sur les lieux de l’attentat. Il a écrit sur Twitter que ses pensées vont aux familles des victimes.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *