Un guide en ligne pour étudier en France vous aide à démarrer

Si vous souhaitez étudier en France ou faire un échange universitaire ou un stage dans le pays voisin de l’Allemagne, vous devez vous préparer bien et à temps. Afin de soutenir les jeunes, le Centre européen pour la protection des consommateurs e. V (ZEV) a relancé son guide en ligne pour les étudiants.

Désormais, les élèves peuvent outil interactif Vous pouvez rechercher des informations spécifiques de manière ciblée et en quelques clics. De nouveaux articles Internet fournissent des informations détaillées sur des sujets individuels. Si vous ne souhaitez partir à l’étranger que pour une courte durée, un programme d’échange est disponible, par exemple Erasmus +. Vous étudiez dans une université partenaire, généralement entre trois et 12 mois.

Étudier en France : des procédures de sélection parfois strictes

Si vous visez un diplôme complet en France ou souhaitez vous inscrire dans une université du pays voisin immédiatement après votre bac, le mieux est d’utiliser la plateforme Parcoursup.

La date limite de candidature cours se déroule généralement de janvier à mars. Entre autres choses, une lettre de motivation, des copies certifiées conformes du certificat Abitur et des listes de notes traduites sont requises. Même s’il n’y a pas de numerus clausus en France, les procédures de sélection sont parfois strictes.

Vous pouvez postuler à l’Université franco-allemande (DFH) pour un double diplôme.

Logement : lois et coutumes différentes dans le pays voisin

Mais il n’y a pas que les études qui doivent être organisées. Il y a aussi un certain nombre de choses à considérer quand il s’agit d’hébergement. Les étudiants sont généralement tenus de fournir une garantie d’une personne de France. Toutefois, les personnes de moins de 30 ans peuvent demander une garantie gratuite auprès de l’État français. De même, les personnes dans le besoin ont droit à une aide au logement.

Et les locataires en France sont tenus de souscrire une assurance habitation et immeuble.

Démarches administratives : Pas d’obligation de déclaration en France

Un avantage en France : il n’y a pas d’obligation d’inscription. Si vous devez prouver votre lieu de résidence, vous pouvez le faire avec le contrat de location ou une facture d’électricité.

L’ouverture d’un compte bancaire en France n’est pas obligatoire. Mais arrive-t-il encore que des entreprises ou des propriétaires exigent un compte français pour une procédure de prélèvement automatique ?

Si vous avez une assurance maladie privée ou légale en Allemagne, vous n’avez pas besoin de souscrire à une assurance maladie étudiante française. Cependant, il est conseillé d’en avoir un assurance santé internationale privée pour étudiants compléter en plus.

Travail : Droit à l’allocation de stage

Si vous souhaitez travailler en tant qu’étudiant, vous avez droit à un salaire minimum. Celui-ci est actuellement de 0,85 EUR brut par heure. Et les stages en France sont possibles pour les étudiants jusqu’à six mois par an. Si le stage dure plus de deux mois, une rémunération doit être versée. C’est au moins 3,90 euros de l’heure.

Le ZEV aborde ces sujets et d’autres, fournit une assistance spécifique, nomme des personnes de contact et liens utiles.

Les thèmes suivants sont abordés dans le guide « Etudier et vivre en France » :

  • Aide financière
  • formalités
  • Résider
  • Payer
  • Santé
  • Travailler
  • Moyens de transport
  • la communication
  • Conseils pratiques

Les meilleures universités du monde

Certaines des meilleures universités du monde sont non seulement légendaires, mais ont également produit de véritables personnalités. L’experte internationale Anne donne un aperçu du top 10 et explique les chances d’obtenir une place à l’université.

Vous découvrirez également ce que les séries « Big Bang Theory » et « Gilmore Girls » ont à voir avec le sujet et combien de lauréats du prix Nobel les universités ont déjà produit. Petit spoiler : Malheureusement, aucune des 10 universités les plus respectées n’est allemande.

à la vidéo

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *