Visite | Qui apporte le jour au Tour de France

Après la trilogie d’ouverture au Danemark, le 109e Tour de France se poursuivra dans le nord de la France. Sur 171,5 kilomètres vallonnés, il va de Dunkerque dans un grand arc sud à la ville voisine de Calais. Les échappés devraient calculer leurs chances sur cette quatrième étape.

Van Aert :

Il a peut-être le maillot jaune de leader, mais seulement trois deuxièmes places pour l’instant. Sur la quatrième étape, Wout van Aert veut enfin sa première victoire d’étape – ne serait-ce que pour sa propre humeur. « Je dois me forcer pour être heureux », a déclaré le Belge à propos de son maillot jaune. Les victoires sont beaucoup plus importantes pour van Aert que d’être simplement l’espace réservé au classement général.

Nord Ouest:

Sur les étapes au Danemark, le vent soufflait principalement de face. Les bords de vent redoutés ne se sont pas matérialisés et certains pilotes ont décrit les étapes comme une course d’entraînement. Il pourrait y avoir de l’action dans les 20 derniers kilomètres jusqu’à Calais. Le vent devrait venir du nord-ouest et donc de côté. Cela devrait conduire à de la nervosité sur le terrain.

Côte du Cap Blanc-Nez :

Les chiffres bruts ne sont pas exactement effrayants. La Côte du Cap Blanc-Nez mesure 900 mètres de long et a une pente moyenne de 7,5 %. Pour la plupart des sprinteurs, cependant, la côte à 11,5 kilomètres de la ligne d’arrivée est probablement trop difficile. La montée sur la côte de la Manche devrait être la partie clé de l’étape, des équipes de sprinteurs grimpeurs comme van Aert ou Peter Sagan mettront beaucoup de pression.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.