Après l'attentat d'Annecy : l'attentat déclenche un nouveau débat sur l'immigration

Au : 9 juin 2023 10h12

L'attentat d'Annecy a déclenché un nouveau débat sur la migration en France. Pour les politiciens de droite, une chose est sûre : l’immigration massive incontrôlée est à l’origine de tels incidents.

Wolfgang Landmesser

Après l’attentat d’Annecy, ce sont surtout les hommes politiques conservateurs et d’extrême droite qui ont réagi directement. L'immigration massive incontrôlée vers la France est à l'origine de tels incidents, a déclaré Olivier Malics, chef du parti conservateur Les Républicains au Parlement français. « A chaque fois, le mal a la même cause », a-t-il expliqué, une immigration devenue complètement incontrôlable. « Un afflux de personnes que nous ne pouvons plus du tout contrôler. »

Comme d'habitude, des critiques encore plus sévères sont venues du parti d'extrême droite Rassemblement National (RN). La France doit reprendre le contrôle de l'immigration, a exigé le chef adjoint du parti David Rachline et a imputé la responsabilité aux règles de l'UE. Sur la chaîne de télévision BFM, la députée RN Laure Lavalette a déploré que les migrants comme l'agresseur d'Annecy ne soient pas systématiquement expulsés.

« Le pays tout entier est sous le choc »

La Première ministre Élisabeth Borne n'a pas engagé de discussion sur la question de l'immigration. Après l'attaque, elle s'est envolée directement pour Annecy. Lors de sa comparution sur place, elle a exprimé ses condoléances aux victimes et à leurs familles. « Nous sommes dévastés par cet acte ignoble et méprisable », a-t-elle déclaré. « Lorsque des enfants deviennent des victimes, je pense que cela nous affecte tous profondément. Le pays tout entier est sous le choc. »

Bien entendu, les habitants d’Annecy, une ville des Alpes françaises, sont particulièrement choqués. Les gens d'ici garderont un triste souvenir du 8 juin, a déclaré le maire du Parti Vert François Astorg. « Nous condamnons cet acte terrible et je crois que tout le monde est d'accord avec mon souhait que les victimes soient guéries le plus rapidement possible – ainsi qu'avec mes vœux pour leurs proches. »

Demande d'asile rejetée en France

Jeudi matin, peu après 9h30, un citoyen syrien a fait irruption dans une aire de jeux près du lac d'Annecy. Il a grièvement blessé six personnes avec un couteau, dont quatre enfants.

L'ancien footballeur professionnel Anthony Le Tallec faisait du jogging au bord du lac et a été témoin de l'attaque, qu'il a ensuite décrite sur Instagram. « Quelqu'un m'a crié : 'Fuis ! Il y a quelqu'un qui poignarde toutes sortes de gens, qui poignarde les enfants, cours ! C'est tellement grave de faire du mal aux enfants. Incroyable ! »

La police a arrêté l'agresseur et l'a arrêté. L'homme de 31 ans a vécu dix ans en Suède, la dernière fois en tant que demandeur d'asile reconnu. Il a également demandé l'asile en France en novembre, mais sa demande a été rejetée il y a quelques jours car il dispose déjà de ce statut dans un autre État membre de l'UE.

Procureur : Il ne s'agit pas d'une attaque terroriste

Selon les premières investigations, on ne peut pas présumer qu'il s'agit d'un attentat terroriste, a déclaré la procureure compétente Line Bonnet-Mathis. « Il n'y a pas de mobile terroriste évident. Le procureur antiterroriste examine actuellement les événements. C'est courant dans de tels cas. Cependant, nous n'avons actuellement aucune indication sur un éventuel passé terroriste. » L’alcool ou les drogues n’étaient pas non plus impliqués. Le Syrien n'était pas connu des autorités pour d'autres crimes.

Il se serait décrit comme chrétien – un détail intéressant dans le contexte du nouveau débat sur l'immigration. Le parti conservateur LR s'était prononcé en faveur de l'immigration des Syriens chrétiens lors de la crise des réfugiés de 2015/2016, ce à quoi le journaliste de France Info a confronté le chef de faction LR Malics. Les malicieux ont éludé la question de la venue massive de personnes en France.

Eric Zemmour, l'un des candidats à la dernière élection présidentielle, doutait fondamentalement que l'agresseur soit chrétien. N’importe qui pourrait dire cela, a déclaré le politicien d’extrême droite.

Wolfgang Landmesser, ARD Paris, tagesschau, 9 juin 2023 13h03

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *