Pompiers blessés : des feux de forêts se déclarent en France et au Portugal

pompiers blessés
Les incendies de forêt font rage en France et au Portugal

Les forêts brûlent en Europe. Quatre pompiers sont blessés lors de travaux d’extinction en France. Dans le même temps, les inquiétudes concernant la prochaine vague de chaleur augmentent. Le Portugal lutte également contre les flammes dans plusieurs régions.

Plusieurs incendies de forêt se sont à nouveau déclarés en France et au Portugal. Selon les pompiers, quatre sapeurs-pompiers ont été blessés dans un incendie dans le Gard, dont un grièvement. Le pompier a été transporté à l’hôpital avec des brûlures. Au Portugal, environ 400 pompiers ont été déployés dans un incendie au nord de Lisbonne.

L’incendie dans le sud-est de la France a détruit environ 350 hectares. « Nous sommes convaincus que nous pourrons contenir l’incendie d’ici demain », a déclaré dans la soirée le porte-parole des pompiers, William Borelly. Au sud de Nîmes, l’autoroute A9 vers l’Espagne a dû être partiellement fermée en raison d’importantes fumées. Selon la société d’autoroutes Vinci, l’itinéraire est à nouveau praticable.

Selon les autorités, un autre incendie qui s’était propagé à environ 35 hectares a été maîtrisé près de Marseille dans la soirée. La France fait face à une nouvelle vague de chaleur la semaine prochaine. 35 à 39 degrés sont attendus dans le sud du pays lundi. La vague de chaleur devrait culminer mercredi avec des pointes allant jusqu’à 40 degrés dans le sud-ouest. À la mi-juillet, deux incendies de forêt massifs ont détruit des dizaines de milliers d’hectares de terres dans le sud-ouest de la France sur la côte atlantique.

Une maison de retraite au Portugal évacuée

Les pompiers étaient également de service au Portugal en raison de plusieurs incendies de forêt. Un incendie plus important s’est déclaré près de la petite ville de Mafra au nord de Lisbonne, selon la protection civile. Environ 400 pompiers y ont combattu les flammes. Une maison de retraite de 30 habitants avait été évacuée par précaution, a indiqué Paulo Santos, porte-parole de l’autorité de protection civile, la station de radio Renascença.

Plus d’un millier de pompiers ont été déployés pour faire face à d’autres incendies dans le nord et le centre du pays. Les températures ont fortement augmenté dans ces régions au cours du week-end. Un avertissement a été émis pour une partie du nord et du centre du Portugal en raison de températures supérieures à 40 degrés. Selon l’Institut météorologique portugais, la chaleur durera au moins jusqu’à mardi. Selon les premières données de l’institut de conservation de la nature ICNF, plus de 58 000 hectares de terres ont déjà brûlé au Portugal depuis le début de l’année.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.