Sparta a surpris Lyon avec un départ écrasant. Mais ensuite son adversaire a marqué quatre buts et a gagné

Les footballeurs du Sparte ont perdu à domicile au 3e tour du groupe de la Ligue européenne Lyon 3:4, bien qu’après 19 minutes, grâce à deux buts de Lukáš Haraslín, ils menaient 2:0.

L’entraîneur à domicile Vrba a laissé le milieu de terrain Dočkal sur le banc, dont le rôle de capitaine a été repris par Pavelka. L’équipe de Letna l’a emporté au début de la quatrième minute. Minčev n’a pas réussi à « ciseler » après le centre de Hložek, mais le ballon a rebondi vers Haraslín. L’équipe nationale slovaque a tiré depuis la bordure du citron vert et avec l’aide de Denayer, qui a envoyé le ballon dans le contre-mouvement du gardien Lopez, a ouvert le score.

Le but à domicile a été botté et la quatrième équipe de Ligue 1 de l’année dernière a perdu. À la 19e minute, l’actif Haraslín a augmenté l’avance lorsqu’il a vaincu Lopes d’un tir au sol sur Boatenga et à l’aide d’un rebond de la barre.

L’Olympique n’est venu à la première menace sérieuse contre Nita qu’à la 37e minute. Aouar a trouvé un Kadewere libre entre deux Spartiates, mais a été rattrapé par un gardien roumain.

Cinq minutes plus tard, les invités ont reçu un événement similaire. Boateng est passé entre Čelůstka et Hanck à Tok Ekambi, qui a lancé le run-out Nita.

Le même joueur a tiré de la limite de la lime ci-dessus peu après la pause. A la 53e minute, Lyon égalisait. Le centre de Shaqiri devant le but de Nita est allé au capitaine Aouar, dont le coup rapide a rebondi sur la barre dans le filet.

Hancko aurait pu redonner la tête à Sparta, mais il a raté de peu le rythme. Puis Nita a décoché le tir d’Emerson à distance, mais s’est occupé du tir d’Aouar. Puis Paquetá a tiré un bâton.

A la 67e minute, l’équipe nationale brésilienne ne s’y est plus trompée, lorsqu’après une passe de Tok Ekambi, il n’a laissé aucune chance à Nito d’un coup sec sous la barre transversale.

Six minutes plus tard, après presque ces mois manqués en raison d’une blessure, Krejčí Jr. est revenu sur la pelouse. Immédiatement après, Bek Gusto, 18 ans, a commis une faute sur Haraslín et affaibli son équipe après le deuxième carton jaune.

Malgré l’affaiblissement, Lyon a encore frappé. Le représentant camerounais Toko Ekambi s’est débarrassé de Hanck à la chaux et a fêté son cinquième but dans le groupe actuel de la Ligue européenne, grâce auquel il est devenu indépendant en tête du tableau des meilleurs tireurs.

Le but de Hanck depuis la ligne d’arrivée n’a pas payé dans le cadre en raison d’un hors-jeu. Puis, cependant, il a trouvé Krejčí exactement dans la chaux, qui l’a réduit avec une tête réussie. Mais Sparte n’a pas eu le temps de s’installer.

Le favori lyonnais a maintenu un équilibre de 100 % dans la phase principale de la compétition. Au contraire, Sparta a perdu pour la première fois et est deuxième avec quatre points. Un point derrière se trouvent les Glasgow Rangers, qui ont battu Bröndby Copenhagen 2-0 dans un match parallèle. Le champion danois est le dernier avec un point.

Le Sparte n’a pas battu les équipes de France en coupes pour la septième fois consécutive et Lyon n’a même pas battu lors du cinquième duel.

Match du 3e tour du groupe A de la Ligue européenne de football :

Sparte Prague – Olympique Lyon 3 : 4 (2 : 1)

Buts : 4e et 19e Haraslín, 90e + 6 Ladislav Krejčí II – 42e et 88e Toko Ekambi, 53e Aouar, 67e Paquetá. Juges : Jug – Žunič, Vukan – Vinčič (vidéo, toute la Slovénie). ŽK : Haraslín, Pavelka – Henrique, Gusto, Boateng, Toko Ekambi, Dubois, Paquetá, Mendes. ČK : 74. Envie. Fréquentation : 12 427.

Sparte : Nita – Wiesner, Panák, Čelůstka, Hancko – Pavelka (84. Karabec), Sáček (73. Ladislav Krejčí II) – Pešek (84. Polidar), Hložek, Haraslín – Minčev (63. Dočkal). Entraîneur : Willow.

Lyon : Lopes – Gusto, Denayer, Boateng (69. Diomandé), Henrique (46. Emerson) – Guimaraes, Aouar (90. + 5 Caqueret), Mendes – Shaqiri (75. Dubois), Kadewere (46. Paquetá), Toko Ekambi. Formateur : Bosz.

Glasgow Rangers – Bröndby Kodaň 2: 0 (2: 0)

Buts : 18. Balogun, 30. Roofe.

Rangers : McGregor – Tavernier, Goldson, Balogun (64. Bassey), Barišič – Aribo, Lundstram (78. Arfield), Davis – Roofe (78. Bacúna), Morelos (71. Beard), Hagi (78. Wright).

Bröndby : Mikkelsen – Heggheim, Maxso, Rosted – Gammelby, Cappis (81. Greve), Frendrup (73. Borkeeiet), Slimane (46. Radoševič), Mensah (62. Riveros) – Uhre (63. Hedlund), Pavlovič.

1. Lyonnais 3 3 0 0 9:3 9
2. Sparte Prague 3 1 1 1 4:4 4
3. Rangers de Glasgow 3 1 0 2 2:3 3
4. Bröndby Copenhague 3 0 1 2 0:5 1

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.