Tous contre la Russie : l’Italie premier challenger

La Coupe Davis par Rakuten Finals 2021 approche. L’annonce des rencontres confirme les premières impressions. La Russie se présente comme un grand favori, aussi parce que c’est le seul pays avec deux singles dans le Top 10. Le premier challenger semble être l’Italie. Il n’est donc pas exclu que la saison se termine par la même finale avec laquelle elle s’est ouverte en Coupe ATP, mais nous espérons avec un résultat différent. En fait, alors les Russes ont gagné contre les Azzurri.

En 2019, dans la première édition de la finale Davis, Andrey Rublev et Karen Khachanov ont joué en simple et en double dans tous les matchs. La Russie a dépassé le groupe qui comprenait la Croatie et l’Espagne, a réussi à éliminer la Serbie de Djokovic en quarts de finale au terme d’un doublé passionnant au troisième set décisif, avant de s’incliner en demi-finale contre le Canada.

Cette année, La Russie compte aussi sur le champion de l’US Open Daniil Medvedev et Aslan Karatsev, l’arme de plus en Coupe ATP, révélation demi-finaliste à l’Open d’Australie, championne cette année à Dubaï et Moscou.

Espagne de Sergi Bruguera, sans Rafa Nadal, il a toujours un effectif complet et surtout un doublé fiable : dans une compétition comme celle-ci, avec un format dans lequel chaque set et chaque match de chaque match peut être décisif, c’est certainement plus payant d’avoir une équipe homogène pour toutes les réunions.

L’Espagne a en effet convoqué Roberto Bautista, Pablo Carreño et l’adolescent Carlos Alcaraz pour les simples, alors qu’en double, ils devraient commencer comme premiers choix Feliciano López et Marcel Granollers.

Encore cette fois, La Russie et l’Espagne sont dans le même groupe, groupe A sur scène à Madrid face à l’Équateur. Par conséquent, le match direct sera encore plus important, car une défaite 3-0 pourrait réduire les chances pour l’équipe perdante d’être repêchée entre les deux meilleurs dauphins. En effet, les critères prévoient que sont pris en compte, dans l’ordre, les parties gagnées et perdues, la différence de set, la différence de partie.

???? ANNONCE DE L’ÉQUIPE ???? @ federtennis | #DavisCup pic.twitter.com/Mf3n3gRxHv

– Coupe Davis (@DavisCup) 25 octobre 2021

L’Italie se classe Matteo Berrettini, Jannik Sinner, Fabio Fognini, Lorenzo Sonego et Lorenzo Musetti. Désormais stable dans le Top 10, premier finaliste italien à Wimbledon dans l’histoire du tournoi, Berrettini aura un rôle évident de responsabilité. Le mix générationnel, avec la garantie d’un Davis-man comme Fognini et l’enthousiasme de Jannik Sinner, le premier bleu à remporter quatre titres dans la même saison, augmentent le choix du nouveau capitaine Volandri.

Mardy Fish fait également ses débuts de capitaine sur le banc des USA, l’adversaire de l’Italie dans le défi selon toute probabilité décisif pour la voie bleue. Le groupe E est en effet complété par la Colombie, qui ne peut que s’opposer à la double Cabale-Farah.

Bien qu’il ne figure pas sur la liste des grands favoris, les États-Unis peuvent mettre n’importe qui en difficulté.

Taylor Fritz vu à Indian Wells, il a montré de la personnalité, de la continuité et un excellent tennis. Reilly Opelka, esprit raffiné et tennis discret, reste un casse-tête indéchiffrable même pour les adversaires. Fish a choisi la garantie de John Isner, ce qui pourrait faire les cartons même lors du match contre l’Italie.

Aussi parce que selon le format Davis, les nombres 1 et 2, choisis au singulier, se rencontrent pour chaque rencontre entre nations. Donc, pour Italie-Isa, on pourrait avoir Berrettini-Isner et Sinner-Opelka : deux matchs qui ne seraient certainement pas acquis.

Toujours dangereux Canada, avec Felix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov qui s’enthousiasment souvent dans une équipe et peuvent aussi jouer ensemble en double. Le capitaine Dancevic a également convoqué Vasek Pospisil, le véritable protagoniste du chemin jusqu’à la finale en 2019, dans la première édition de Davis avec le nouveau format.

Allons s’en approprier???????? https://t.co/QAMFCSfd15

— Félix AugerAliassime (@felixtennis) 25 octobre 2021

Difficile au contraire que L’Allemagne sans Alexander Zverev peut être en course, ainsi que L’Autriche sans Dominic Thiem. Aussi La France ne fait pas partie des favoris ou les surprises possibles : le doublé Herbert-Mahut est certes un atout, mais Richard Gasquet, Ugo Humbert et Arthur Arthur Rinderknech ne suffisent pas à constituer une équipe capable de se battre pour la victoire.

Dans le groupe de France, groupe C, il y a plutôt une des équipes qui, feux éteints, pourrait devenir la surprise de la Coupe Davis par Rakuten Finals 2021 : Grande Bretagne. Même sans Andy Murray, Le capitaine Leon Smith peut aligner Dan Evans, le seul encore présent de l’équipe qui a triomphé à David en 2015, et le champion d’Indian Wells Cameron Norrie. Le gaucher, le nouveau numéro 1 britannique, a remporté plus de matchs cette saison que Novak Djokovic, a remporté ses premiers titres ATP en carrière et est toujours en lice pour se qualifier pour la finale Nitto ATP à Turin.

Ne sous-estimez pas la paire de double Joe Salisbury-Neal Skupski, vainqueur cette année à San Diego. Salisbury est l’un des meilleurs joueurs de double de 2021 : il a triomphé à l’US Open et à Toronto, en binôme avec l’Américain Rajeev Ram. Il a atteint la demi-finale à Wimbledon et les quarts de finale aux Jeux olympiques avec Andy Murray. Skupski, qui est entré dans le Top 20 pour la première fois en double cette année, peut également jouer avec Evans.

???? ANNONCE DE L’ÉQUIPE ????@the_LTA | #DavisCup pic.twitter.com/uexhIuXmE4

– Coupe Davis (@DavisCup) 25 octobre 2021

Attention, au moins pour la qualification pour la demi-finale, également à la Croatie. Inséré avec l’Australie et la Hongrie d’un Marton Fucsovics très motivé mais peut-être pas assez bien accompagné, il se présente avec de belles chances. Marin Cilic est toujours compétitif en salle, comme l’a démontré la finale à Moscou. Il y a la surprise Gojo, un Borna Coric revenu de blessure et la meilleure paire de double de la saison, Mektic-Pavic. Ce ne sera pas facile de les battre.

?? @socios lancera le token fan de la finale de la Coupe Davis By Rakuten.

Les détenteurs de jetons auront la possibilité d’avoir leur mot à dire et de voter sur un certain nombre d’initiatives en participant à des sondages interactifs qui se dérouleront sur l’application https://t.co/elBZqFb21I. pic.twitter.com/t3krsVsERI

– Coupe Davis (@DavisCup) 13 octobre 2021

FINALES DE LA COUPE DAVIS PAR RAKUTEN 2021 – I CONVOCATI

groupe A

Espagne
Pablo Carreño, Roberto Bautista, Carlos Alcaraz, Feliciano López, Marcel Granollers. Capitaine : Sergi Bruguera

Russie

Daniil Medvedev, Andrey Rublev, Aslan Karatsev, Karen Khachanov, Evgeny Donskoy. Capitaine : Chamil Tarpischev

Équateur

Groupe B.

Canada
Felix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov, Vasek Pospisil, Brayden Schnur, Peter Polanski

Kazakhstan
Alexander Bublik, Mikhail Kukushkin, Dmitry Popko, Aleksandr Nedovyesov, Andrey Golubev. Capitaine : Yuriy Schukin

Suède
Mikael Ymer, Elias Ymer, Jonathan Mridha, André Göransson. Capitaine : Robin Söderling

Groupe C

La France
Ugo Humbert, Arthur Rinderknech, Richard Gasquet, Pierre-Hugues Herbert, Nicolas Mahut. Capitaine : Sébastien Grosjean

Grande Bretagne
Cameron Norrie, Daniel Evans, Joe Salisbury, Neal Skupski. Capitaine : Léon Smith

République Tchèque

Groupe D
Croatie
Marin Cilic, Borna Coric, Borna Gojo, Nikola Mektic, Mate Pavic. Capitaine : Vedran Martic

Australie

Hongrie

Groupe E

Etats-Unis
John Isner, Reilly Opelka, Taylor Fritz, Jack Sock, Rajeev Ram. Capitaine : Mardy Fish

Italie
Matteo Berrettini, Jannik Sinner, Fabio Fognini, Lorenzo Sonego, Lorenzo Musetti. Capitaine : Filippo Volandri.

Colombie

Groupe F

Serbie
Novak Djokovic, Filip Krajinovic, Dusan Lajovic, Laslo Djere, Miomir Kecmanovic. Capitaine : Victor Troicki

Allemagne
Jan Lennard Struff, Dominik Koepfer, Peter Gojowczyk, Kevin Krawietz, Tim Pütz. Capitaine : Michael Kohlmann

L’Autriche
Dennis Novak ; Youri Rodionov ; Gérald Melzer ; Olivier Marach ; Philipp Oswald. Capitaine : Stefan Koubek

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.