tribunal français condamne Sarkozy pour financement illégal de campagne | Monde

Ce jeudi (30), la justice française a déclaré l’ancien président Nicolas Sarkozy coupable de financement illégal de campagne, pour avoir dépassé le plafond des dépenses autorisées lors des élections présidentielles de 2012. La sanction n’a pas encore été divulguée.

Le parquet a demandé à l’ancien président un an de prison, dont six mois en régime fermé, et une amende. 42,8 millions d’euros ont été dépensés pour les élections de 2012 (environ 270 millions de reais au taux actuel), soit près du double de la limite légale.

Il s’agit de la deuxième condamnation de Sarkozy, qui a été condamné en mars à la prison pour trafic d’influence de corruption. Il n’a pas comparu au procès.

L’homme politique de 66 ans, qui a dirigé le pays entre 2007 et 2012 et a été battu par le socialiste François Hollande, est le premier ancien président de la Ve République (un régime instauré en 1958) à être condamné.

13 autres personnes ont également été condamnées. « Je voudrais que vous m’expliquiez ce que j’ai fait de plus dans la campagne en 2012 qu’en 2007 », a déclaré Sarkozy.

L’ancien président conservateur est accusé dans d’autres poursuites, dont les élections de 2007, dans lesquelles il est accusé de corruption passive et d’association de malfaiteurs, entre autres crimes, dans la campagne qui l’a conduit au palais d’Elisée.

Le Parquet enquête également sur lui pour trafic d’influence et blanchiment d’argent pour ses activités de conseil en Russie.

VIDÉOS : les dernières actualités internationales

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.