France, 22 ans décède après un vaccin Réaction ou allergie alimentaire ? Manifestations

Les manifestations françaises contre le Pass Vert ce samedi risquent de devenir incandescentes, après ceux de la semaine dernière. Plus de 3 000 agents seront déployés sur les places de Paris pour suivre les manifestations de protestation. Dans la capitale 10 000 à 30 000 manifestants sont attendus, dans le reste de la France on parle de 200 000 manifestants prêts à descendre dans la rue, additionnant les manifestants attendus dans les villes où se sont déroulées les manifestations : Toulon, Bordeaux, Nice, Marseille, Metz, Strasbourg, Besançon, Nantes et Pau. Dijon, Montpellier, Nantes, Valence et Grenoble.

Pour attiser la tension la mort subite de Maxime Beltra, un jeune de 22 ans en parfaite santé qui, pour partir en vacances en Grèce avec le Green Pass, avait décidé il y a quelques jours de se faire vacciner. Dans son cas, il avait reçu Pfizer / BioNTech : 9 heures après l’injection, le garçon est décédé d’un œdème.

Le père de Maxime, Frédéric, s’est exprimé sur les réseaux sociaux en décrivant la politique des gouvernements : « Je suis fou de rage ! Il est criminel de commercialiser des vaccins non certifiés, qui n’ont pas été vérifiés… ». Une autopsie a été demandée sur le garçon avec l’ouverture d’une enquête par le parquet de Montpellier. Pour le moment, le lien entre la vaccination et son décès n’a pas été établi. Le soir de la vaccination le drame, dans un restaurant. Les pompiers sont intervenus pour le sauver mais la réaction a été si violente qu’il n’y avait pas grand-chose à faire. Dans le détail, le garçon est décédé d’un œdème de Quincke (qui se manifeste par un gonflement rapide de la peau et des muqueuses de la tête et du cou). Quand il était petit, il avait souffert d’allergies alimentaires, notamment d’allergies aux arachides.

« Je ne suis pas anti-vaccin », a commenté le père : « Je ne souscris pas à cette approche. Le mien est républicain. Je crois en la police et en la justice. Je veux juste savoir ce qui s’est passé. Peut-être que la mort de mon fils pourrait être utile à d’autres familles. Si nous pouvons empêcher que cela n’arrive à un autre enfant. « 

Cependant, une réaction allergique grave au vaccin devrait survenir peu de temps après l’inoculation et quelques heures plus tard. Le garçon pourrait avoir ingéré, suite à une vaccination, un aliment auquel il était allergique. Dès lors l’intervention de l’autorité judiciaire devra apporter des éléments de clarté en la matière pour comprendre si la cause est le vaccin, la nourriture peut-être ingérée ou des causes plus concomitantes. Père Frédéric : « Notre fils était un dieu grec. (…) Il n’a jamais eu d’œdème depuis l’âge de 7 ans. Il faisait très attention à sa nutrition ».

Le choc dans le pays ne s’apaise pas. L’histoire du jeune homme de 22 ans a fait le tour du pays, est devenue folle sur les réseaux sociaux et a davantage accès aux places. Beaucoup ont annoncé qu’ils apporteraient son nom sur la place

Quatre événements sont annoncés à Paris, dont deux particulièrement attendusi : celui annoncé par Florian Philippot, porte-parole du mouvement des Patriotes, qui partira de Montparnasse, et celui qui sera au départ de la station de métro Villers, en direction de la place de la Bastille.

Des appels ont également été lancés sur les réseaux sociaux pour une manifestation sur les Champs-Élysées, le même langage utilisé par mouvement des « gilets jaunes » qui il y a quelques années avait mis le feu à la France. Une partie de la police sera mobilisée sur le parcours. Les autorités s’attendent à des manifestations composites et des groupes aux profils hétérogènes, comme cela s’est produit le week-end dernier, le premier week-end de protestation en France.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.