La Bulgarie veut lever le blocus : le dialogue de l’UE avec la Macédoine du Nord se rapproche

La Bulgarie veut lever le blocus
Le dialogue de l’UE avec la Macédoine du Nord se rapproche

Un pays de l’UE fait toujours obstacle aux négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord. La dernière fois, c’était la Bulgarie. Suite à une proposition de compromis de la France, le parlement de Sofia vote maintenant la levée du blocus. La seule chose qui n’est pas claire est de savoir si la Macédoine du Nord acceptera le compromis.

Le parlement bulgare a donné le feu vert au gouvernement pour entamer les négociations d’adhésion à l’UE avec la Macédoine du Nord. Cela pourrait éventuellement mettre fin au blocus bulgare dans l’UE, qui a causé des troubles le premier jour du sommet de l’UE à Bruxelles. En 2020, la Bulgarie a opposé son veto à l’ouverture de négociations avec l’État des Balkans occidentaux de Macédoine du Nord, qui a également bloqué les négociations avec l’Albanie.

Les députés de Sofia ont voté pour que le gouvernement lève le veto. Désormais, les droits des Bulgares en Macédoine du Nord doivent être garantis par des amendements constitutionnels et le gouvernement de Skopje doit s’engager à maintenir de bonnes relations avec la Bulgarie. Le compromis a été proposé par la France, qui assure actuellement la présidence de l’UE. « C’est la meilleure offre que la Bulgarie ait reçue jusqu’à présent. Elle offre des garanties européennes que les intérêts bulgares seront protégés », a déclaré Elizaveta Belobradova, députée du parti démocrate bulgare.

Cependant, il convient de préciser si la Macédoine du Nord acceptera également le compromis. Le Premier ministre de Macédoine du Nord, Dimitar Kovacewski, a qualifié jeudi les propositions françaises d' »inacceptables » dans un message sur Facebook. Avant 2020, la France et les Pays-Bas notamment avaient bloqué le début des négociations d’adhésion avec les deux pays des Balkans occidentaux. Le chancelier Olaf Scholz avait souligné à Bruxelles que la Macédoine du Nord était également prête à changer le nom de son pays en raison des inquiétudes de la Grèce. La Macédoine du Nord a demandé son adhésion à l’UE en 2004 et a obtenu le statut de pays candidat en décembre 2005.

Jusqu’en 2020, la Bulgarie n’avait soulevé aucune objection à l’ouverture de négociations d’adhésion à l’UE avec le pays voisin. Le Premier ministre bulgare Kiril Petkov a promis jeudi à Bruxelles que le parlement de Sofia lui donnerait bientôt son feu vert. La situation politique intérieure est compliquée par le fait que le Parlement a voté mercredi la défiance à Petkov.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.