Nise da Silveira : l’héritage du psychiatre brésilien en 6 images – Revista Galileu

Nise da Silveira : l’héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Nise da Silveira a révolutionné la psychiatrie au Brésil. Née en 1905, elle a obtenu son diplôme en tant que seule femme de sa classe à la Faculté de médecine de Bahia. La femme d’Alagoas de Maceió était une disciple de Carl Jung et une représentante de la lutte anti-asile.

Nise da Silveira : l'héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Nise da Silveira : l’héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

En 1936, elle est dénoncée et emprisonnée pour avoir eu des livres « subversifs » pendant le gouvernement de Getúlio Vargas. Recluse à Rio de Janeiro, elle partage une cellule avec l’activiste allemande Olga Benário et entretient des contacts avec Graciliano Ramos, qui la transforme en personnage de souvenirs de prison.

Nise da Silveira : l'héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Nise da Silveira : l’héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Ce n’est qu’en 1944 qu’il reprend son travail en santé au Centre national de psychiatrie Pedro II. Après avoir refusé d’appliquer des électrochocs aux patients, elle a été transférée au secteur de l’ergothérapie. Au lieu des services typiques de nettoyage et d’entretien, il leur a offert des pinceaux, des peintures et des toiles.

Nise da Silveira : l'héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Nise da Silveira : l’héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Nise da Silveira considérait l’art comme une méthode de traitement, en particulier pour les patients atteints de schizophrénie, qui peignaient des formes similaires à des mandalas. Ces œuvres ont été rassemblées et étudiées au Museu de Imagens do Inconsciente, fondé par le docteur en 1952.

Nise da Silveira : l'héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Nise da Silveira : l’héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

En échange de lettres avec Jung, Nise fait confirmer une de ses hypothèses par le célèbre psychiatre suisse, qui correspond en écrivant à propos des mandalas : « Cela démontre une forte tendance de l’inconscient à compenser le chaos du conscient », il mentionné.

Nise da Silveira : l'héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Nise da Silveira : l’héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

La médecin a également été pionnière dans l’étude de la valeur thérapeutique des interactions avec les animaux, perception qu’elle a eue après avoir délégué les soins d’une chienne à une patiente. Nise da Silveira est décédée le 30 octobre 1999, à l’âge de 94 ans, mais ses idéaux sont toujours vivants dans la lutte anti-asile.

Nise da Silveira : l'héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Nise da Silveira : l’héritage du psychiatre brésilien en 6 images (Photo : Bernardo França)

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.