Points chauds – Jeux Olympiques : la France demande de l'aide aux autres pays en matière de sécurité

img

Des soldats français devant une gare à Paris Image : AFP

La France a demandé aux pays amis d'envoyer des milliers de forces de sécurité pour assurer la sécurité des Jeux olympiques d'été de Paris.

La France a demandé aux pays amis d'envoyer des milliers de forces de sécurité pour assurer la sécurité des Jeux olympiques d'été de Paris. « Plusieurs pays étrangers vont nous renforcer dans des domaines critiques, comme celui des maîtres-chiens, où les besoins sont énormes », a déclaré jeudi à l'AFP un responsable du ministère français de la Défense. Le ministère de l'Intérieur a indiqué qu'en janvier, Paris avait demandé à 46 pays d'envoyer 2 185 policiers.

La sécurisation des Jeux Olympiques pose des défis majeurs aux forces de sécurité françaises. L'attaque d'une salle de concert près de Moscou vendredi dernier, qui a fait plus de 140 morts, et dont la milice jihadiste EI a revendiqué la responsabilité, a une fois de plus montré clairement les enjeux.

Jusqu'à 45 000 policiers et gendarmes français doivent être déployés quotidiennement pendant les Jeux Olympiques. Selon les chiffres du gouvernement, 18 000 militaires seront également mobilisés. Par ailleurs, 18 000 à 22 000 agents de sécurité privés seront déployés.

À la mi-mars, l'Allemagne a annoncé une coopération en matière de sécurité avec la France pour le Championnat d'Europe de football en Allemagne et les Jeux olympiques de Paris. Ainsi, lors du Championnat d'Europe de football, du 14 juin au 14 juillet, des policiers français épauleront les officiels allemands lors des matchs, notamment lors des rencontres avec une participation française.

Lors des Jeux Olympiques et Paralympiques en France du 26 juillet au 11 août ou du 28 août au 8 septembre, la police fédérale enverra et devrait envoyer des agents pour protéger la Maison allemande du stade Jean Bouin à Paris, soutenir la gendarmerie dans la sécurisation espaces publics.

Les Jeux Olympiques ont été attaqués dans le passé, par exemple à Munich en 1972 et à Atlanta en 1996. Les milliers d'athlètes, les foules immenses et l'audience télévisée mondiale font des Jeux une cible pour les terroristes. Après l'attentat de Moscou, la France a déclaré le niveau d'alerte le plus élevé sur trois.

PAGE D'ACCUEIL

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *