Politique – La France admet le résistant arménien Missak Manouchian au panthéon

img

Portrait de Missak Manouchian Image : AFP

Mercredi, la France a intronisé au Panthéon le résistant arménien Missak Manouchian, exécuté par des soldats nazis près de Paris. Dans le même temps, 23 camarades également exécutés sont honorés par une inscription au Panthéon.

Mercredi, la France a intronisé au Panthéon le résistant arménien Missak Manouchian, exécuté par des soldats nazis près de Paris. Dans le même temps, 23 camarades également exécutés sont honorés par une inscription au Panthéon. « Nous commémorons ainsi toutes les formes de résistance, dont certaines ont été trop longtemps oubliées », a souligné le président français Emmanuel Macron dans un entretien au journal « L'Humanité ».

« Juifs, Hongrois, Polonais, Arméniens, communistes ont sacrifié leur vie pour notre pays », a ajouté Macron. Né dans l'Empire ottoman en 1906, Manouchian a survécu au génocide arménien comme orphelin et est arrivé en France en 1925. Depuis 1940, il s'engage dans la résistance contre l'occupant allemand. Il a été abattu à l'âge de 37 ans après un procès-spectacle.

PAGE D'ACCUEIL

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *