« Syndrome français », une recrudescence des infections. Les hospitalisations ont doublé

Quarante autres positifs en une seule journée, le nombre de patients hospitalisés a doublé en seulement 24 heures et le nombre d’infections actives totales qui a bondi de 20% pour atteindre 257. La province d’Imperia se révèle comme la zone de la Ligurie où le delta La variante du coronavirus semble courir plus vite, et inquiète davantage (même si les établissements de santé ne sont pas sous pression). Situation au-delà de la frontière On commence à parler du « syndrome français », un phénomène qui, une fois les nuits européennes débarrassées, pourrait être lié à la présence sur la Côte d’Azur de nombreux touristes de la Côte d’Azur toute proche. Où la situation est bien pire. Dans le département des Alpes Maritimes il y avait même l’autre jour 800 nouveaux cas et l’incidence hebdomadaire dépassait même le quota de 500 positifs pour 100 mille habitants (dépassant les pics qui s’étaient produits avec les vagues de novembre et avril). Situation, celle au-delà de la frontière, qui avec 150 hospitalisés a conduit à la fois le préfet de Nice et la Principauté de Monaco à réintroduire l’obligation du masque un peu partout. Les Français ont confirmé le pass de vaccination obligatoire à partir du 9 août dans tous les transports en commun et pour se rendre dans les bars et restaurants, un élément qui a multiplié les vaccinations mais qui a en même temps vu une augmentation des infections au niveau national estimée de l’ordre de 80 %. Les nombres dans le Ponente Il y avait 40 nouveaux positifs dans le test d’hier (contre 39 mardi). L’incident hebdomadaire de la contagion dans la province d’Imperia a touché 100 cas pour 100 000 habitants. Les hospitalisations au Borea ont doublé, passant de trois à six patients (pour l’instant tous hébergés dans le service des maladies infectieuses des Giannoni). Les infections globales en Occident sont passées à 257 (elles étaient 232, +25) et la surveillance active à 182 (+16, elles étaient 166). Quinze sujets ont guéri en une seule journée. Contagions des vacances Au-delà de la présence de touristes étrangers sur la Riviera, les vacanciers qui s’avèrent positifs pour la variante Delta commencent à revenir de l’étranger. C’est le cas, par exemple, de quatre mineurs, tous asymptomatiques, qui ont été contaminés à leur retour à Sanremo depuis la Grèce. Vaccination Ce soir nouvelle vaccination nocturne ouverte au Palasalute à Imperia, avec un nombre maximum de 400 personnes. Le rendez-vous est de 20h à 23h : il sera possible de se faire vacciner (première dose de vaccin ou anticiper le rappel) avec Pfizer, sans aucun rendez-vous. Selon les dernières données, les administrations de l’Asl 1 ont enregistré une légère baisse par rapport à la semaine dernière : au cours des dernières 24 heures, les administrations étaient 1373, la moitié de celles qui ont été effectuées dans la province voisine de Savone. – © REPRODUCTION RÉSERVÉE

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.