La France. Éric Zemmour devance Le Pen dans les sondages, qui pour la première fois n’accéderait pas au second tour – Observateur

Vous avez accès gratuitement à tous les articles d’Observer en étant notre abonné.

L’écrivain et journaliste Éric Zemmour, figure bien connue de l’extrême droite, gagne du terrain pour la présidentielle française de 2022. , dans les derniers sondages Harris Interactive publiés ce mercredi. Autrement dit, si les élections avaient lieu aujourd’hui, cela passerait au second tour des élections.

Éric Zemmour, toujours non-candidat, est pointé à la deuxième place avec 17 à 18% des intentions de vote, l’actuel président Emmanuel Macron restant en tête au premier tour avec 24% à 27% des intentions de vote, selon l’enquête précitée. fourrure Le Figaro. Pour la première fois depuis huit ans, la leader de l’extrême droite française, Marine Le Pen, n’apparaît pas au second tour de la présidentielle dans un sondage.

La perte de soutien est évidente, puisque le parti de Le Pen n’a pas réussi à remporter le seul gouvernement dans lequel il avait l’opportunité aux élections régionales, de sorte que le leader a fortement appelé les Français à voter pour l’alternative lors des prochaines élections présidentielles. Marine Le Pen représente 15 à 16 % des intentions de vote.

Après l’échec du gouvernement régional, Le Pen appelle les Français à voter sur l’alternance en 2022

Le même sondage montre que Macron battrait Zemmour de 55 % à 45 % au deuxième tour. Zemmour, 63 ans, a gagné du terrain et plus de partisans ces derniers mois et devient l’un des candidats les plus populaires à la présidence française, et se décrit comme « le candidat du débat », déclarant à plusieurs reprises qu’une victoire de Le Pen est impossible. L’essayiste, qui s’assume comme une figure de division, a récemment quitté son programme aux heures de grande écoute pour se conformer aux règles électorales.

PUB • CONTINUEZ À LIRE CI-DESSOUS

« Vous n’avez jamais vu un candidat qui a connu un tel changement dans les intentions de vote dans un laps de temps aussi court que celui que nous avons vu avec Eric Zemmour », a déclaré Antoine Gautier de Harris Interactive à propos du sondage, cité par le Telegraph.

A l’intérieur de la droite, tous les concurrents sont plus bas avec Xavier Bertrand avec 13% d’intentions de vote, Valérie Pécresse avec 11% et Michel Barnier avec 7%. Le candidat Jean-Luc Mélenchon est également réduit à 11%. A gauche, la candidate socialiste Anne Hidalgo et l’écologiste Yannick Jadot peinent à se séparer avec 6-7% des intentions de vote.

Ségolène Royal pointe du doigt la candidature présidentielle : « Il y a de la place pour une troisième voie entre Macron et Le Pen. Et pour une femme autre qu’elle »

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.