La France voit ses relations avec l’Australie à un « niveau sans précédent »

Le différend sous-marin entre la France et l’Australie continue de s’aggraver. L’ambassadeur de France à Canberra, Jean-Pierre Thébault, a évoqué mercredi un « nouveau creux sans précédent » dans les relations entre les deux pays, notamment en matière de vérité et de confiance.

Le président français Emmanuel Macron s’était fait mentir, « et la tromperie était intentionnelle », a déclaré le diplomate au club de la presse nationale. « La façon dont tout cela a été géré était un coup de poignard dans le dos. »

[Wenn Sie aktuelle Nachrichten aus Berlin, Deutschland und der Welt live auf Ihr Handy haben wollen, empfehlen wir Ihnen unsere App, die Sie hier für Apple- und Android-Geräte herunterladen können.]

À la mi-septembre, l’Australie, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont annoncé une nouvelle alliance conjointe de sécurité dans l’Indo-Pacifique sans consulter leurs alliés. Dans ce contexte, l’Australie doit avoir accès à la technologie américaine pour la construction et l’exploitation de sous-marins nucléaires. En conséquence, un accord de plusieurs milliards de dollars sur des sous-marins entre la France et l’Australie avait éclaté. Paris a réagi avec colère et les relations bilatérales de la France avec les pays de l’alliance sont tombées dans une crise. Thebault a d’abord été rappelé à Paris mais est maintenant de retour en Australie.

Macron avait ouvertement accusé il y a quelques jours le Premier ministre australien Scott Morrison de mentir. Lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que Morrison lui avait menti, le dirigeant français a répondu: « Je ne pense pas. Je le sais. » Morrison avait nié les allégations, il a toujours communiqué clairement sur le sujet.

Il y a eu de nouveaux problèmes mardi lorsque les médias australiens ont publié un SMS divulgué que Macron avait écrit à Morrison à ce sujet. « Ce n’est pas comme ça qu’on se comporte quand il s’agit d’échanges personnels entre deux politiciens de premier plan », a expliqué Thébault. (dpa)

Vers la page d’accueil

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.