La moitié de la prime culturelle jeunesse sera pour les arts vivants et il y aura 100 euros pour la consommation numérique

le Ministère de la Culture et des Sports vient de commencer le processus d’audition et d’information publique du projet d’arrêté royal qui réglementera la Prime Culturelle Jeunessedont la distribution maximale pouvant être faite du total de 400 euros pour les bénéficiaires est déjà connue.

Ainsi, jusqu’au 15 février prochain, l’avis des citoyens, institutions ou organismes susceptibles d’être touchés par le projet ou qui manifestent leur intérêt sera recueilli.

Le texte, publié à partir de ce vendredi 4 février sur le site du ministère de la Culture et des Sports, réglemente la prime de 400 euros à partir de laquelle le les jeunes qui atteignent 18 ans au cours de 2022 pour l’acquisition et la jouissance de produits, services et activités culturelles. Le bonus sera valable pendant les douze mois suivant son octroi.

La prime est censée subventionner les arts vivants, le patrimoine culturel et les arts audiovisuels : billets et abonnements pour les arts de la scène, la musique live, le cinéma, les musées, les bibliothèques, les expositions et les festivals scéniques, littéraires, musicaux ou audiovisuels, dans la limite de 200 euros par bénéficiaire.

De plus, il est collecté pour subventionner des produits culturels en support physique : livres ; magazines, journaux ou autres périodiques ; jeux vidéo, partitions musicales, disques, CD, DVD, ou dits Blu-ray, dans la limite de 100 euros par bénéficiaire.

Cent euros pour la consommation numérique ou en ligne

De son côté, chaque bénéficiaire Vous pouvez allouer jusqu’à 100 euros à la consommation numérique ou en ligne: abonnements et locations à des plateformes musicales, de lecture ou d’audio-lecture, ou audiovisuelles, achat de livres audio, achat de livres numériques (dits e-books), abonnement pour télécharger des fichiers multimédias (dits podcasts), abonnements à des jeux vidéo en ligne, abonnements numériques à des journaux, magazines ou autres périodiques.

Au contraire, Culture a indiqué que l’acquisition de produits de papeterie ne sera pas subventionnée ; manuels scolaires, qu’ils soient imprimés ou numériques; matériel informatique, logiciels, matériels et consommables et électronique ; fournitures d’art; instruments de musique; spectacles sportifs et taurins; mode et gastronomie. Le bonus ne couvrira pas non plus l’achat de produits classés X ou pornographiques.

On estime que près de 500 000 jeunes de toute l’Espagne peuvent bénéficier de ces aides, collectés dans les budgets généraux de l’État pour 2022 avec un poste de 210 millions d’euros. En préparant le texte, le ministère de la Culture et des Sports a suivi l’expérience d’autres pays comme la France ou l’Italie, qui ont également fixé l’âge de leurs bénéficiaires à 18 ans.

Le texte précise que le Prime Culturelle Jeunesse Il sera destiné à un usage exclusif dans les établissements ou institutions adhérant au programme, qui fournissent des services en Espagne et qui, de manière professionnelle et habituelle, exercent des activités de vente ou de fourniture de produits, activités et services culturels.

Les personnes intéressées à acquérir le statut d’entité adhérant au Chèque Culturel Jeune doivent demander leur adhésion dans les termes et délais établis dans l’appel correspondant.

Le Bonus Culturel Jeune, compatible avec toute autre subvention

La gestion du programme sera via une plateforme technologique spécifique, dans lequel seront présentées les candidatures, qui seront traitées dans l’ordre de présentation. Une fois l’aide accordée au bénéficiaire, le montant total accordé sera versé, en un seul versement, au format carte prépayée virtuelle.

Exceptionnellement, une carte physique peut être émise si le bénéficiaire ne dispose pas d’un appareil mobile compatible pour contenir ladite carte virtuelle, lorsqu’il en fait la demande. La future règle prévoit également que le Bonus Culturel Jeune soit compatible avec toute autre subvention, aide, revenu ou ressource d’autres administrations publiques.

Dans les mois à venir, une fois l’arrêté royal susmentionné approuvé, les appels à l’adhésion des entités intéressées à rejoindre le programme et à l’application de l’aide par les jeunes bénéficiaires seront publiés.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.