Une rupture de connectivité électrique avec la France provoque une panne d’électricité dans la moitié de l’Espagne | Économie

Les techniciens travaillent sur une tour électrique tout en maintenant les lignes électriques à haute tension.PASCAL ROSSIGNOL (REUTERS)

Une rupture de la ligne « très haute tension 40 000 volts » qui relie l’Espagne et la France cet après-midi a provoqué une panne de courant dans plusieurs régions d’Espagne, qui a laissé des centaines de milliers de citoyens sans électricité pendant environ une heure, comme l’ont confirmé des sources de Red Électrique d’Espagne. Un peu avant cinq heures de l’après-midi, à 16h45 ce samedi, plusieurs régions de Catalogne, de Madrid, d’Andalousie, d’Estrémadure, d’Aragon, du Pays basque, de Navarre ou de Murcie ont été privées d’électricité. La panne de courant a également touché plusieurs régions du Portugal où des milliers de Portugais étaient également privés d’électricité dans l’après-midi de ce samedi. L’incident a été résolu avant six heures de l’après-midi (17h38), expliquent-ils dans Red Eléctrica.

« A 16h35 en raison d’une panne du système électrique français, selon son gestionnaire de réseau (RTE), coïncidant avec un incendie survolé par des hydravions, les deux circuits de l’interconnexion électrique entre l’Espagne et la France ont été déconnectés, provoquant le déconnexion du système électrique péninsulaire du reste de l’Europe », détaille Red Eléctrica dans un communiqué publié cet après-midi.

Protection Civile de Catalogne, via son compte Twitter @urgencescat, a publié un message à 17h12 dans lequel il mettait en garde : « Manque d’approvisionnement en électricité d’envergure mondiale, selon Endesa. Il y a environ 640 000 abonnés concernés. Il n’y a pas de prévision de restauration ». Des sources d’Endesa expliquent que l’incidence a parfois touché plus d’un million de personnes (dont quelques milliers de foyers en Aragon) dans les territoires où la compagnie d’électricité est une référence. Des milliers d’autres Espagnols avec des contrats avec d’autres entreprises ont également subi la panne de courant.

« Un incident avec un hydravion a généré un problème sur le réseau très haute tension français provoquant la déconnexion temporaire de la péninsule du reste de l’Europe », explique Red Eléctrica à travers ses réseaux sociaux. L’opérateur public en charge du transport de l’électricité assure que « le problème est déjà résolu, l’interconnexion et l’alimentation électrique affectée dans notre pays étant remplacées ».

Red Eléctrica de España montre dans ses statistiques en direct comment, peu avant 17h00, la demande d’électricité a chuté. Il a chuté d’environ 2 500 mégawatts en quelques minutes. Elle est passée d’une demande attendue de 29 900 mégawatts, jusqu’alors conforme à la demande réelle, à une baisse à 28 062 MW.

« L’isolement du système péninsulaire du système d’Europe centrale entraîne une baisse de fréquence dans le système péninsulaire en raison de la perte d’énergie qui était importée à l’époque (2 500 MW). Ce déséquilibre entre l’injection d’énergie et la consommation provoque l’activation des protections automatiques de déconnexion de la consommation (appelées délestages) pour garantir la sécurité du système et éviter un impact plus important, garantissant que les services essentiels ne sont pas affectés », indique REE.

Apagon
coupure électrique

« L’ordre de 2 350 MW (puissance équivalente à plus de deux centrales nucléaires à pleine charge) est perdu dans notre système réparti sur toute la géographie péninsulaire selon le plan de délestage établi pour ces situations. Le système électrique du Portugal subit également les pertes de consommation correspondantes. Le système français n’y perd qu’en raison de la perturbation de l’ordre de 100 MW car il reste couplé au système synchrone européen et ne souffre pas de problèmes de sous-fréquence. De son côté, le système électrique marocain perd son interconnexion avec l’Espagne », ajoute la société publique de distribution d’électricité.

Le groupe d’électricité Iberdrola a signalé via les réseaux sociaux qu’« un incident sur le réseau Red Eléctrica de España et en dehors du réseau de distribution du groupe IDE-Iberdrola affecte les utilisateurs de services d’électricité dans toute l’Espagne. Dès que REE autorisera la reconnexion, le service sera rétabli ».

« Red Eléctrica de España a activé toutes les ressources nécessaires prévues pour une situation de ces caractéristiques, et grâce au comportement correct de l’ensemble des éléments et des sujets du système électrique espagnol, des générateurs au gestionnaire du système, en passant par la solidité des réseaux de transport et de distribution, après la perturbation elle se stabilise et la reconnexion de l’interconnexion avec la France commence et la reprise de la consommation », précise REE.

La connexion a été rétablie dans la plupart des zones touchées un peu moins d’une heure après la panne. Des centaines de citoyens ont commenté la coupure d’approvisionnement sur les réseaux sociaux et #apagon est devenu sujet tendance (terme le plus commenté sur le réseau social Twitter) en Espagne. « A 17h09, la première ligne d’interconnexion avec la France, la L-400 kV Hernani-Argia, est en service, le système péninsulaire récupérant la fréquence du système d’Europe centrale », a précisé REE dans un communiqué. « A 17h33 l’interconnexion est totalement couplée avec toutes les lignes qui la composent et à 17h38 l’alimentation est récupérée dans tout le système », ajoute-t-il.

Aussi, plusieurs régions du Portugal ont subi des coupures d’électricité ce samedi après-midi en raison d’une panne du réseau électrique européen, a rapporté dans une note E-redes, la branche de la compagnie d’électricité portugaise EDP chargée de la distribution, selon EFE. « En raison d’un problème enregistré dans le réseau électrique européen, le réseau national a été affecté et il a fallu procéder, comme indiqué par REN (Réseaux Nationaux d’Énergie), à ​​une interruption de service dans certaines zones spécifiques pour garantir la stabilité du réseau « , il expliqua. E-réseaux.

L’entreprise a précisé qu’elle renouvelait progressivement le service et n’a pas détaillé le nombre de foyers touchés par la panne. Parmi les zones touchées citées par les médias portugais figurent Lisbonne, Sintra, Estoril et Setúbal, dans la capitale ; Vila Nova de Famalicão, Guimarães et Braga, au nord, et également une partie de l’Algarve, au sud du pays.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.