Coronavirus, dernières nouvelles. Pédiatres : des vaccins même pour les 5-11 ans pour gagner la pandémie

Pédiatres, des vaccins pour les 5-11 ans pour vaincre la pandémie

Se faire vacciner même pour la population âgée de 5 à 11 ans est important, car le vaccin « est la seule arme dont nous disposons pour vaincre la pandémie ». Le professeur Annamaria Staiano, présidente de la Société italienne de pédiatrie (Sip), n’a aucun doute : vacciner les enfants est tout aussi important que les plus âgés. Alors qu’aujourd’hui le directeur de l’Agence italienne des médicaments (Aifa) Nicola Magrini parle de « quelques semaines » pour l’approbation de l’Ema (l’Agence européenne des médicaments) au vaccin pour cette tranche d’âge, et qui sera immédiatement suivie de celle de Aifa, Staiano met l’accent sur sa sécurité. « Les effets secondaires du vaccin pour les 5-11 ans – explique-t-il – sont minimes. Les évaluations faites aux États-Unis par la FDA et le CDC indiquent qu’elles sont bénignes : les myocardites et péricardites sont rares, mais elles se manifestent sous une forme bénigne avec une réponse optimale aux thérapies conventionnelles ».

En termes d’efficacité, même avec une dose attendue d’un tiers par rapport à celle de la plus importante, « l’efficacité de la vaccination est supérieure à 90% ». Les personnes touchées par le vaccin (pour ce groupe d’âge, il a maintenant été approuvé par la FDA, l’American Medicines Agency, Pfizer uniquement) en Italie, environ 4 millions d’enfants de 5 à 11 ans sont concernés. Il y a deux doses, à trois semaines d’intervalle : 14 jours après la seconde, l’enfant est complètement vacciné. Les modalités d’organisation des vaccins, précise le président du SIP, « sont en cours de définition par le Comité technico-scientifique (CTS) mais pour nous, note-t-il », il n’est important que de vacciner, quel que soit le lieu.

Pour confirmer la nécessité de vacciner même les 5-11 ans, il existe les dernières données sur les infections divulguées par l’Istituto Superiore di Sanità: 47% dans la période 18-31 octobre de nouveaux cas dans la tranche 0-19 ans (13 741) , concernent la tranche d’âge 6-11 ans, 33 % les 12-19 ans et seulement 13 % et 7 % respectivement entre 3 et 5 ans et moins de 3 ans. Entre le 11 et le 24 octobre dernier, selon les données publiées par Staiano, 84 enfants ont été hospitalisés jusqu’à l’âge de 18 ans.

Nihel Béranger

« Accro au café. Fanatique de l'alcool depuis toujours. Expert du voyage typique. Enclin à des accès d'apathie. Pionnier de l'Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.